Marine de Tilly, Le Point

« Gazdanov, c’est Proust et Camus en cyrillique, Bounine et Boulgakov réunis, bref, exactement ce qu’il faut aux adeptes du bronzage intelligent qui ne détestent pas méditer sur l’âme russe. »

zoom sur l’auteur

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner