Cavalière du tsar

Nadejda DOUROVA

En 1806, Nadejda Dourova (1783-1866), fille d’une noble famille russe, profite du passage dans sa ville d’un régiment de Cosaques pour suivre sa vocation : elle se coupe les cheveux, se travestit en Cosaque et rejoint l’armée du tsar où elle se fait enrôler sans dévoiler son identité.

Presse & Librairie

A. Clavel, L’Express

« Une petite sœur d’Alexandre Dumas déguisée en dragon. »

Jean-Philippe Mestre, Le Progrès

« Pouchkine adora ses Mémoires qu’il fit éditer. Ils témoignent, en effet, d’une vigueur de plume comparable, sans doute, à celle de son coup d’épée ! »

L’Est Éclair

« Une œuvre assez extraordinaire à la charnière de deux cultures dans une langue classique et souple, puisée dans des carnets intimes. »

zoom sur l’auteur

Nadejda DOUROVA
En 1806, Nadejda Dourova (1783-1866), fille d’une noble famille russe, (...)

Dans la même collection

Abigaël

Abigaël

|

Magda SZABÓ

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner