D’une terrasse à l’autre

Mira POPOVIĆ

Disponible aussi en version numérique

On y croise aussi bien un homme fasciné par une paire de chaussures au gris-noir subtil, qu’un pichet au motif de fleurs kitch haï par toute une famille et qui est néanmoins subtilisé par un voleur, ou encore une clé apparemment inutile que l’auteur décide de mettre dans son texte pour ne pas la jeter… Des souvenirs d’enfance qui remontent à la surface au hasard d’une rencontre ou d’une situation : comme ce sourd-muet de son village de Serbie, écrasé pour ne pas avoir entendu le klaxon d’un camion signalant son arrivée à tombeau ouvert. Ou cette course dans Paris où une femme fixe la nuque d’un chauffeur de taxi qui lui rappelle son amant : elle lui demande de ne pas se retourner pour prolonger le plaisir de cette ambiguïté et imaginer que le voyage à deux à Paris tant rêvé se réalise… Mira Popović nous conte des souvenirs d’enfance, des histoires d’amour ou de pures fantaisies, prenant le quotidien à contrepied. Ce recueil allie avec brio cocasserie, tendresse et humour.

Divisé en trois parties, ce recueil réunit des nouvelles dans lesquelles, sous une apparente normalité, surgit le burlesque et l’absurde, des nouvelles liées à la double appartenance de l’écrivain à Paris et à Belgrade, et enfin des nouvelles évoquant l’enfance et le rêve.

Une grande voix de la littérature serbe à découvrir.

Presse & Librairie

Stéphanie Dupays, Le Monde des Livres

« L’auteur inscrit ses nouvelles dans l’apparente banalité des jours pour débusquer les minuscules dysfonctionnements et les petites bizarreries d’êtres pas si ordinaires. Avec une grande finesse dans l’observation, elle sait éclairer les vies simples d’une lumière douce et mystérieuse. »

Lire

« Des petits riens, une apparente banalité quotidienne composent ces nouvelles d’une rare finesse, qui charment par leur légèreté, leur cocasserie et leur énigmatique dénouement. Souvenirs d’enfance entre Paris et Belgrade et rêves éveillés sont évoqués d’une écriture précise et délicate. Des instantanés de vie trnasformés en contes. »

Livres Hebdo

« Une voix joliment tordue nous est née ; soyez parmi les premiers à l’entendre et la défendre. »

Bernard Babkine, Marie France

« Lire D’une terrasse à l’autre, c’est voyager entre Belgrade et Paris, mais aussi au pays des contes ou au cœur d’un réalisme fantastique. Pichet qui disparaît, femme fascinée par la nuque d’un chauffeur de taxi... Et la vie se teinte d’une lumineuse fantaisie. »

Arnaud de Montjoye, Témoignage Chrétien

« À lire les nouvelles de Mira Popović nous vient l’idée, sournoise mais puissante, que ces personnages nous sont étrangement familiers. Tout comme nous, ils ont à faire avec leur peau : apparente normalité du quotidien dans la première partie du recueil, Un gris presque noir, souvenirs d’une enfance entre Paris et Belgrade dans la seconde, D’une terrasse à l’autre, et enfin, comme une conclusion ouverte, des histoires obliques qui remettent les sabliers à l’envers : les choses de la vie ne sont jamais là où on les attend et c’est pourquoi elles sont si désirables. Et tout comme nous, elles se nourrissent de la moindre émotion. On n’est pas très loin de Kafka et à quelques encablures de Modiano. Mira Popović, journaliste et écrivain serbe, traque les minuscules histoires qui détricotent nos vies, ébréchant au passage normalités, conformismes et certitudes. »

Martine Piazzon, Froggy’s delight.com

« Ressortissant parfois de la fulgurance, à peine une page, avec une écriture simple et fluide qui ne cède pas à la tentation d’appuyer l’effet tant du cocasse, de l’absurde que du mélancolique, ils peuvent pour la plupart, être appréhendés autant comme des fragments d’une vie que des fables modernes parfois dépourvues d’épilogue et toujours morale. »

zoom sur l’auteur

Mira POPOVIĆ
Mira Popović est née à Belgrade, où elle a fait des études de journalisme (...)

Dans la même collection

Abigaël

Abigaël

|

Magda SZABÓ

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner