L’Affaire Deruga

Ricarda HUCH

« Est-ce un crime ici que de ne pas s’appeler Johann Schultze ou Karl Müller ? » s’exclame face à ses juges le docteur Sigismondo Enea Deruga. Si les interventions de l’accusé sont rares, elles mettent systématiquement en cause les mécanismes de la justice. Personnage ambigu, qui se rit des magistrats, s’endort lors des dépositions, Deruga semble peu concerné par le sort qu’on lui réserve. Mais la bourgeoisie munichoise entend bien condamner ce résident pragois, de nationalité italienne, ex-époux de la victime, décrit comme un violent et un instable - bref, un citoyen de « mauvaise vie ».

Presse & Librairie

René Vigo, L’Est Éclair

« Étrange histoire racontée avec un don d’analyse très aigu et un sens inné de la mise en scène. »

Pascale Frey, Lire

« Cette histoire est conçue comme une succession de rebondissements, qui dévoilent non seulement les multiples facettes de la personnalité de l’accusé, mais aussi ce qui se cache derrière les personnes qui sont là pour faire son procès. Et tout au long des débats, l’auteur ne ménagera ni les surprises ni le suspens. »

zoom sur l’auteur

Ricarda HUCH
Ricarda Huch est née en 1864 à Brunswick. Elle manifeste très tôt une (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Dans la même collection

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Matteo a perdu son emploi

Matteo a perdu son emploi

|

Gonçalo M. TAVARES

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner