Sara et Simón

Erich HACKL

Disponible aussi en version numérique

Au début des années 1970, en Amérique du Sud, les juntes militaires prennent le pouvoir, c’est le cas au Paraguay, au Chili, en Argentine, au Brésil, en Uruguay… Les nouveaux régimes dictatoriaux commencent une guerre de l’ombre impitoyable contre les opposants, des militants d’extrême gauche. Sous l’égide de la CIA, la police des différents pays les traque pour étouffer leur influence : c’est l’opération Condor, qui s’étend à tout le continent. Le phénomène, peu connu finalement de l’opinion internationale à l’époque, est pourtant d’une rare violence : emprisonnements, tortures, disparitions suspectes, enlèvements d’enfants…

Au même moment, Sara Méndez, une institutrice uruguayenne, révoltée par la pauvreté et l’injustice, s’engage en politique. Militante active, elle n’échappera pas à cette chasse sans merci. Elle fuit son pays natal et gagne l’Argentine, comme d’autres partisans, et notamment le père de son futur enfant, Mauricio Gatti, grand leader du mouvement d’opposition. De là, leur combat continue, et Simón voit le jour à la fin juin 1976. Trois semaines après sa naissance, alors que Mauricio participe à une soirée clandestine du groupuscule, Sara est arrêtée, et son fils lui est enlevé. En effet, la pratique était très courante, ces enfants étaient ensuite confiés à des familles de militaires ou de policiers qui les adoptaient…

Commencent plusieurs années de cauchemars pour Sara : d’abord torturée en Argentine, elle est ensuite ramenée en Uruguay où elle est interrogée puis emprisonnée. En 1981, sous la pression internationale, elle est finalement libérée, avec une seule idée en tête : retrouver son fils. Elle y consacrera toute son énergie et sa liberté fraîchement acquise : il lui faudra alerter l’opinion, mobiliser les politiciens, rechercher les tortionnaires impunis. Un travail à temps plein pendant près de 20 ans, allant d’espoir en déception.

C’est l’histoire incroyable et véridique de Sara Méndez que Erich Hackl nous restitue dans ce récit fort et émouvant. Sara et Simón c’est le combat d’une vie pour la justice, c’est le courage sans limite d’une militante politique mais aussi d’une mère. Ce roman est très emblématique de beaucoup d’autres destins similaires. Aujourd’hui, la lutte de cette génération d’opposants pour perpétuer la mémoire de ces années noires et obtenir le jugement des tortionnaires se poursuit.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

A. de Montjoye, Témoignage chrétien

« Sara, c’est surtout l’histoire d’un combat. Exemplaire et universel. »

Ph. L., Libération

« Erich Hackl transforme cette histoire vraie en récit d’une efficacité déroutante. Sa façon d’entremêler les histoires et les voix ; de faire passer la rage et l’émotion sans effet de larmes ni de ponctuation ; de graver à l’imparfait, avec une neutralité agressive, le rouleau de cette tragédie sans fin : tout cela est assez remarquable. »

Christiane Pasteur, Tribune de Genève

« Elle est une rescapée, la face lumineuse de l’Uruguay, le symbole d’une génération qui voulait croire en la démocratie et que les dictatures latino-américaines ont tenté de briser. Mais son histoire est exceptionnelle, parce que unique. »

Michèle Gazier, Télérama

« Outre la force émotionnelle de ce récit, c’est sa distance pudique, sa rigueur quasi judiciaire qui frappent. […] En prenant dans l’histoire récente de l’Uruguay le cas réel de Sara Méndez, Erich Hackl sollicite et réveille nos mémoires de citoyens. »

zoom sur l’auteur

Erich HACKL
Né en 1954 en Autriche, Erich Hackl est l’auteur de plusieurs récits (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Le Mariage d'Auschwitz

Le Mariage d’Auschwitz

Erich HACKL

Paru le 17-10-2003

Dans la même collection

Égarements

Égarements

|

Hjalmar SÖDERBERG

L'Apiculteur de Bonaparte

L’Apiculteur de Bonaparte

|

José-Luis DE JUAN

Cygnes noirs

Cygnes noirs

|

Gaïto GAZDANOV

Je dénonce l'humanité

Je dénonce l’humanité

|

Frigyes KARINTHY

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner