Daniel Martin, La Montagne

« Hoai Huong Nguyen ose tout, la pureté, l’excès, la passion. Charge son texte de poésie, des plus doux sentiments, comme de violence, de souffrance. Elle sait dire les corps meurtris, les hommes défaits, la peur, la longue attente. Et parvient - quel tour de force ! - à décrire cette bataille perdue par l’armée française dans une fresque époustouflante. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Yann Moix, Le Figaro littéraire

|

Marianne Payot, L’Express

|

Questions de femmes

|

Gilles Heuré, Télérama

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner