La Maison blanche

Léon WERTH

Disponible aussi en version numérique

« Une année j’interviewai tant d’assassins que je pus aller passer un mois de vacances au bord de la mer. Ce fut après avoir piqué du haut d’un rocher que je sentis l’eau pénétrer dans mon oreille. Ce fut si violent qu’il me sembla qu’un projectile passait violemment dans l’oreille et s’arrêtait au beau milieu de ma tête. Je continuai à nager. La douleur se calma. Mais lorsque je sortis de l’eau, je crus qu’une moitié de ma tête était enflée. »

Werth va apprécier sa maladie comme un gourmet une nouvelle saveur. Les terribles souffrances qu’elle lui occasionne, il les goûte avec curiosité et délectation, île de sensations jusque-là inconnues. Il la quittera même avec regret : « Je ne sais plus lire le blanc. »

On connaît « Léon Werth quand il était petit garçon » puisque Saint-Exupéry lui a dédié Le Petit-Prince. Il reste à découvrir Léon Werth écrivain amoureux des gens, des formes, des couleurs et de la vie.

Presse & Librairie

Bernard Le Saux, L’Événement du Jeudi

« Sur un sujet grave, un miracle d’humour et de fraîcheur. »

Gérard Meudal, Libération

« Peut-être les hommes sauront-ils un jour tirer de la maladie une leçon de joie et de sérénité. “Les premiers mots de La Maison blanche peuvent faire craindre une apologie mystique de la souffrance, mais le propos de Léon Werth en est exactement l’opposé.” »

André Rollin, Le Canard enchaîné

« Cette Maison blanche est un récit drôle, caustique, qui tord le cou à la douleur, “cette bête furieuse projetant des tentacules élastiques qui s’étendent jusqu’aux murs et convulsivement, par saccades molles, les frappent”. Ce Léon Werth, à qui Saint-Ex avait dédié Le Petit Prince, donne un coup de pied au cul de la maladie. Avec jouissance. »

zoom sur l’auteur

Léon WERTH
Léon Werth est né à Remiremont en 1878. L’indépendance d’esprit que (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Le Promeneur d'art

Le Promeneur d’art

Léon WERTH

Paru le 22-10-2010
Saint-Exupéry tel que je l'ai connu

Saint-Exupéry tel que je l’ai connu

Léon WERTH

Paru le 01-10-2010
Clavel chez les majors

Clavel chez les majors

Léon WERTH

Paru le 11-01-2006
Le Monde et la ville

Le Monde et la ville

Léon WERTH

Paru le 15-05-1998
Impressions d'audience - Le Proces Petain

Impressions d’audience - Le Proces (...)

Léon WERTH

Paru le 19-02-1997
Voyages avec ma pipe

Voyages avec ma pipe

Léon WERTH

Paru le 01-04-1991

Dans la même collection

Ne préfère pas le sang à l'eau

Ne préfère pas le sang à l’eau

|

Céline Lapertot

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner