Le Témoin compromis

Édith THOMAS

Le Témoin compromis fut rédigé en 1952, trois ans après qu’Édith Thomas eut violemment claqué la porte du Parti communiste à la suite de l’affaire Tito. C’est pour comprendre le cheminement qui l’a menée à cette rupture brutale, qu’elle entreprend la rédaction de ses Mémoires.

Presse & Librairie

Mona Ozouf, Le Nouvel Observateur

« Édith Thomas a cru au communisme. Elle y a renoncé sans trahir. Portrait d’une femme admirable. »

François Granon, Télérama

« Ces textes posent surtout une question vitale à ce siècle, la responsabilité politique de l’écrivain. »

zoom sur l’auteur

Édith THOMAS
Édith Thomas est née à Montrouge le 23 février 1909. Elle fut romancière (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Pages de journal

Pages de journal

Édith THOMAS

Paru le 21-02-1995

Dans la même collection

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Des femmes qui dansent sous les bombes

Des femmes qui dansent sous les bombes

|

Céline Lapertot

33 jours

33 jours

|

Léon WERTH

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner