Ubiquité

Claire WOLNIEWICZ

Disponible aussi en version numérique

« Le 20 juin la météo prévoyait enfin du beau temps, bien qu’assorti de températures assez basses pour la saison. C’est alors que les choses commencèrent vraiment pour Adam Volladier. »

Subitement, il se découvre un don d’ubiquité sociale : sans raison, une foule de gens reconnaissent en lui qui un dentiste clermontois, qui un œnologue, qui un acteur de série télévisée... Adam résiste – très peu – , puis se laisse glisser dans ces identités, émerveillé par les vies qu’on lui attribue, qui l’enivrent et qu’il endosse comme un costume ou une nouvelle veste.

Mais peut-on poursuivre un pareil jeu lorsqu’il s’agit de prendre la place d’un amant ? Que faire lorsque Rita – une femme ravissante travaillant dans une galerie d’art – le prend pour Georges Fondel, l’homme dont elle est amoureuse ? Adam ne réfléchit pas : il sera Georges Fondel.

Le choix, bien sûr, n’est pas sans risques. Le vrai Fondel est un escroc. Après avoir volé une toile célèbre au musée d’Orsay, il a disparu sans laisser de traces et ses complices le recherchent...

Coup de cœur des libraires : Virgin, Librairie Payot, FNAC Suisse...

Sélectionné par les espaces Cultura

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Clémentine Goldszal, Elle

« Dans ce premier roman très réussi, Claire Wolniewicz profite d’un postulat surnaturel pour aborder avec finesse les thèmes de l’identité et de l’apparence, et livrer une description cruelle et désopilante de la vie d’un loser de 33 ans à la recherche de ce qu’il est vraiment. »

Gilles Chenaille, Marie Claire

« Ce polar n’en est pas un. Son mélange de poésie, de fantaisie et de “fantastique” interdit de donner à ce roman une étiquette trop précise. Mais c’en est un quand même. Le thème du dédoublement de personnalité et le suspens irrésistible qui en découle, l’histoire de faussaire et d’arnaque, tout cela vous scotche aux pages, comme dans une série noire. Avec en prime le rose de l’amour… »

Frédérique Bréhaut, Le Maine libre

« Le héros de Claire Wolniewicz entre en scène dans la peau d’un “Tanguy” et s’éclipse dans celle d’un faussaire de génie. Entre les deux, la plume alerte trousse une histoire à rebondissements dans laquelle les peintres chers au musée d’Orsay se promènent sans apprêt. Si l’on ajoute une touche d’ironie, Ubiquité possède plus d’un charme. »

J. Jeanneney, L’Express

« Court, écrit dans un style limpide au service de l’intrigue, Ubiquité emporte, convainc et amuse. »

J. Guéguen, Ouest France

« […] Mais n’est pas escroc qui veut… Comme le démontre avec finesse et gourmandise Claire Wolniewicz dans ce premier roman plein de vivacité, d’humour, et d’amour pour ses personnages. »

Pascale Haubruge, Le Soir

« Un roman enlevé, fantaisiste, séduisant de la première à la dernière ligne. À l’écriture cinglante, drôle, épatante d’originalité jusque dans son traitement de la banalité. »

L.F., Questions de Femmes

« Un premier roman enchanteur. »

La Liberté de l’Est

« Espiègle, Claire Wolniewicz joue avec la convention que sous-tend son roman et offre de purs moments de drôlerie. Auteur à suivre. »

L’Infirmière libérale Magazine

« Une écriture fluide et un scénario original qui vous tient en haleine. »

Notes bibliographiques

« Cette histoire rocambolesque, très originale, menée d’un bon train et servie par une écriture limpide, révèle le talent d’une jeune romancière. L’analyse psychologique du personnage et sa brutale mutation est faite avec beaucoup d’esprit. Un bon moment de lecture ! »

zoom sur l’auteur

Claire WOLNIEWICZ
Claire Wolniewicz est née en 1966. Elle partage aujourd’hui sa vie entre (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

La Dame à la larme

La Dame à la larme

Claire WOLNIEWICZ

Paru le 14-04-2011
Terre légère

Terre légère

Claire WOLNIEWICZ

Paru le 06-05-2009
Le Temps d'une chute

Le Temps d’une chute

Claire WOLNIEWICZ

Paru le 18-01-2008

Dans la même collection

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Des femmes qui dansent sous les bombes

Des femmes qui dansent sous les bombes

|

Céline Lapertot

33 jours

33 jours

|

Léon WERTH

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner