La Porte, chef-d'œuvre de Magda Szabó, au Livre de (...)
Actualités • 1er février 2017

La Porte, chef-d’œuvre de Magda Szabó, au Livre de Poche

Chef-d’œuvre de la littérature hongroise dont le succès fut mondial, La Porte , Prix Fémina en 2003, a été élu meilleur livre de l’année 2015 par le New York Times. Il paraîtra le 1er février au Livre de Poche.

« C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. » La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouchement sa liberté, ses silences, sa solitude, et refuse à quiconque l’accès à son domicile. Quels secrets se cachent derrière la porte ?

« Une remarquable romancière. » Le Monde des livres.

« Un livre original, superbe, émouvant. » Le Figaro.

« Un roman et un auteur, mais aussi, ce qui est plus rare, un personnage qu’on n’oubliera jamais. » Libération.

Pour les curieux

Rencontre
1er mars 2017
visu
Actualité
16 août 2016
Les oeuvres de François Vallejo aux Éditions Points

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner