Anne Berthod, La Vie

« Le propos est certes moins subversif aujourd’hui, mais l’impertinence de la chronique sociale demeure. Et, avec elle, la grâce émouvante de ces tâtonnements existentiels propres a l’apprentissage de l’âge adulte. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Laurence Guyon, Charente libre

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner