Chemins Nocturnes

Meurtre à Isla Negra

Estelle MONBRUN

Disponible aussi en version numérique

Isla Negra, sur la côte chilienne, est ce « royaume » de Pablo Neruda évoqué dans le roman d’Antonio Skármeta (Une ardente patience, Le Seuil ; l’adaptation de Michael Radford pour le cinéma en 1994 a fait le tour du monde sous le titre Le Facteur).

Sur cette île, la villa Pablo Neruda, « nichée au milieu d’un jardin luxuriant qu’embaumaient pins et eucalyptus, bâtie en P sur un promontoire surplombant la maison du poète le plus célèbre du Chili », accueille des artistes en tout genre. Un matin, Maria Loncomilla, la malheureuse femme de chambre, est obligée d’affronter Enriqueta Piedrecillas, la redoutable directrice de la Villa, pour lui annoncer la disparition de Celia Martin, une des hôtes… Ce n’est que le début des ennuis pour Mme Piedrecillas, si pointilleuse sur la marche et la discipline de l’établissement qu’elle dirige, puisque très rapidement la disparition se révèle être un meurtre. À Paris, dans le même temps, Gisèle Dambert, la compagne de l’ex-commissaire Foucheroux, reçoit un très mystérieux message d’outre-Atlantique lui recommandant vivement de ne pas prendre le métro le 24 février prochain… Les deux événements vont mettre en état d’urgence les services du CAAT - Centre d’action anti-terroriste - , dont très peu de gens soupçonnent l’existence et à la tête duquel Jean-Pierre Foucheroux a été nommé.

Après Proust, Yourcenar et Colette, Estelle Monbrun s’inspire à nouveau de l’univers d’un écrivain pour écrire un roman policier et, comme à son habitude, s’en donner à cœur joie dans la parodie des têtes « trop » pleines.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

A.-M. Koenig, Le Magazine Littéraire

« Réparatrice de torts et raccommodeuse d’oublis, la romancière accroche son histoire à celle des Espagnols réfugiés en France en 1939 et internés dans des camps. Elle plante dans son dernier livre des personnages complexes et de plus en plus diversifiés dans des décors toujours plus élargis. Avec la poésie et l’Histoire comme garde-fous, la délicieuse liberté qu’offre le monde du polar peut naviguer dans toutes les névroses. Finalement, le grand mystère, c’est toujours l’autre… »

Playboy

« Comme la dégustation d’une confiserie raffinée, on prend un plaisir délectable à suivre ce récit dont tous les personnages, denses et fragiles à leur manière, parlent de leur propre voix, chacun semblant vouloir capter l’attention du lecteur. Où la narratrice, diaboliquement habile, joliment douée pour explorer les âmes et décrypter les sursauts de l’Histoire, monte un vrai suspense de polar teinté d’une vive ironie pour les milieux qu’elle décrit, et d’une vraie tendresse pour les êtres. On recommande chaudement ce roman mais aussi tous les précédents de l’auteur […]. »

Notes bibliographiques

« L’intrigue peut paraître complexe mais est parfaitement maîtrisée. Les personnages et les lieux sont décrits avec beaucoup de vérité et le comportement des artistes faussement intellectuels est dépeint avec ironie. »

S. Dambroise, Axelle

« Captivant, cet épisode est aussi un bel hommage à Pablo Neruda, poète chilien qui, durant la guerre civile espagnole, se mobilisa aux côtés des partisans de la démocratie. »

Epok

« Et c’est toujours aussi réjouissant ! »

zoom sur l’auteur

Estelle MONBRUN
Ancienne élève du lycée Léonard Limosin et diplômée d’un doctorat de (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Meurtre chez Colette

Meurtre chez Colette

Estelle MONBRUN

Paru le 02-11-2001
Meurtre à Petite Plaisance

Meurtre à Petite Plaisance

Estelle MONBRUN

Paru le 17-04-1998
Meurtre chez tante Léonie

Meurtre chez tante Léonie

Estelle MONBRUN

Paru le 17-04-1994

Dans la même collection

Kabukicho

Kabukicho

|

Dominique SYLVAIN

Évangile pour un gueux

Évangile pour un gueux

|

Alexis Ragougneau

L'Archange du chaos

L’Archange du chaos

|

Dominique SYLVAIN

Ombres et soleil

Ombres et soleil

|

Dominique SYLVAIN

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner