Chemins Nocturnes

Meurtre à Montaigne

Estelle MONBRUN

Disponible aussi en version numérique

Un rapide pincement des lèvres rouge vif aurait indiqué à une personne moins naïve que Mary que sa présence n’était pas vraiment souhaitée. Mais sa proposition fut acceptée, et, en chemin, elle apprit que Caro faisait ses études à l’École des beaux-arts et habitait à la Cité universitaire. Après deux bises à la française, que les Américains appellent air kisses et qui n’engagent à rien, Mary suivit des yeux sa nouvelle connaissance, qui emprunta l’avenue Foch après lui avoir fait un petit signe faussement désinvolte. Quelques instants plus tard, Caro envoyait sur son portable le message suivant à une adresse cryptée­ : « Le cabillaud sera une rascasse. Veronica. »

Avec Meurtre chez tante Léonie, Estelle Monbrun a inauguré la collection « ­Chemins Nocturnes­ » aux Éditions Viviane Hamy. D’autres « meurtres » suivront. On la compare souvent à David Lodge et à Agatha Christie : « L’auteur emprunte au premier des références sarcastiques sur le milieu universitaire, représenté avec un humour impitoyable, mais aussi attendri. À la seconde, son art de la narration, des fausses pistes, des coups de théâtre. » René de Ceccatty, Le Monde.

Vous voilà prévenus.

Le dessin de la couverture a été réalisé par Stéphane Heuet.

Presse & Librairie

Étienne de Montety, Le Figaro littéraire

« Estelle Monbrun excelle dans la rédaction de romans policiers dont l’intérêt tient moins au forfait commis qu’à l’exploration d’univers géographiques et littéraires qu’elle a choisis. [...] Nul besoin est d’être amateur des Essais, rompu à tous les mystères qui entourent l’écrivain et son œuvre, pour savourer ce Meurtre à Montaigne. L’auteur mène son récit en s’amusant et en distrayant ; elle a le coup de main d’une romancière accomplie. Son enquête s’oriente vers deux femmes mystérieuses. Ce sont elles qui détiennent la clé de cette ténébreuse affaire, où la sagesse, prônée jadis par le célèbre humaniste (« Que sais-je ? »), n’a guère droit de cité. »

Anne Smith, Elle oriental

« Un polar ébouriffant, truffé de références littéraires au dénouement spectaculaire. Une intrigue menée de main de maître. »

L’Alsace

« Ce livre est plaisant, aussi solidement renseigné que légèrement dramatisé. »

Rémi Bonnet, Le Populaire du Centre

« Un intrigue haletante et un scénario érudit qui ne donnent qu’une envie : se (re)mettre à lire Montaigne ! »

Le Dépêche du Midi

« Estelle Monbrun s’est fait une spécialité de conjuguer son goût des grands écrivains avec celui du polar bien troussé. […] L’auteur réussit la prouesse de nous initier à la pensée de Montaigne tout en imaginant un suspense solide… et une satire des milieux universitaires. »

Frédérique Bréhaut, Le Courrier de l’ouest

« Avec ce suspense sur les terres de l’humaniste, Estelle Monbrun allie une nouvelle fois le patrimoine littéraire français à une causticité toute britannique. Réjouissant. »

L’Avenir

« Une enquête à l’ancienne, savoureusement lettrée. »

L’Amour des livres

« La construction ciselée et nourrie de références littéraires ainsi que la fluidité du style composent un suspense épicurien. »

Lionel Daubigney, Librairie Aux Vents des mots (Gardanne)

« Une narration déstructurée permet à l’auteure de nous livrer les indices au compte-gouttes, de nous entraîner dans moult impasses et fausses pistes, et bien sûr de multiplier les coups de théâtre. Une nouvelle fois, Estelle Monbrun nous ravit par son sens du suspense, son art du dialogue, et sa description tout en verve d’un certain milieu universitaire. »

Pascal Thuot, Librairie Millepages (Vincennes)

« Amateurs d’énigmes, réjouissez-vous ! Après Proust, Yourcenar et Colette, Estelle Mombrun dégaine une nouvelle fois son art truculent du mystère à la sauce littéraire dans une nouvelle enquête pleine de malice. De quoi fêter dignement les 25 ans de la collection "Chemins Nocturnes" qui abrite tant et tant de fabuleuses pépites policières écrites dans la langue de Molière ! »

zoom sur l’auteur

Estelle MONBRUN
Ancienne élève du lycée Léonard Limosin et diplômée d’un doctorat de (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Meurtre à Isla Negra

Meurtre à Isla Negra

Estelle MONBRUN

Paru le 10-04-2006
Meurtre chez Colette

Meurtre chez Colette

Estelle MONBRUN

Paru le 02-11-2001
Meurtre à Petite Plaisance

Meurtre à Petite Plaisance

Estelle MONBRUN

Paru le 17-04-1998
Meurtre chez tante Léonie

Meurtre chez tante Léonie

Estelle MONBRUN

Paru le 17-04-1994

Dans la même collection

Un travail à finir

Un travail à finir

|

Eric Todenne

Les Infidèles

Les Infidèles

|

Dominique SYLVAIN

Kabukicho

Kabukicho

|

Dominique SYLVAIN

Évangile pour un gueux

Évangile pour un gueux

|

Alexis Ragougneau

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner