Priya Le silence des nonnes

L’Indépendant

"Pour dénoncer la noirceur du monde, rien de tel qu’un bon massacre. Une course à l’horreur parfois malsaine. Sauf si elle est doublée d’un humour corrosif. On retrouve parfois des airs de San-Antonio. Un polar mené tambour battant, entre action, horreur et critique sociale. Du grand art qui distrait et fait réfléchir."

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

La Tribune de Genève

|

Page des libraires

|

25e heure du livre

|

Black Novel 1

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous