Chemins Nocturnes

Terres brûlées

Eric Todenne

Disponible aussi en version numérique

Finaliste du prix Landerneau polar 2020

C’est de ces cultures nourricières qu’avaient jailli la jalousie, la rancœur, la malveillance et l’intolérance. À l’instar des hommes, elles s’étaient lentement desséchées, craquelées, pour devenir arides et infécondes. C’étaient ces terres brûlées qui avaient fini par dévorer les cœurs et les âmes.

Le commissariat de Nancy subit une inspection générale. Andreani et son partenaire Couturier héritent du dossier Rémi Fournier, simple en apparence : retrouvé asphyxié, l’homme aurait succombé à une crise cardiaque lors de l’incendie de son pavillon. Les plus hautes instances policières les somment de clore cette affaire, et vite. Mais pour quelles raisons ?

L’instinct d’Andreani le pousse une nouvelle fois à mener sa propre enquête. Commence alors un voyage dans le temps où il devra fouiller dans les souvenirs purulents laissés par les deux guerres mondiales, notamment en Moselle.

Manipulation, délation, nationalisme et antisémitisme : Andreani et Couturier pourraient bien faire face à l’enquête la plus complexe de leur carrière.

Après Un travail à finir, qui avait pour cadre la guerre d’Algérie, le duo qui se dissimule derrière le pseudonyme d’Eric Todenne continue de se pencher sur les liens et l’impact que peut avoir l’histoire collective sur les destins personnels.

Presse & Librairie

Marianne Payot, Les Choix de L’Express

« Après avoir fouraillé dans les exactions de la guerre d’Algérie, Eric Todenne revient aujourd’hui sur le racisme antijuifs et les rancœurs franco-germaniques suscitées en Moselle par les deux guerres mondiales. Tirant les fils, remontant le temps, Andreani et ses compères vont détricoter une sombre affaire de propriétés agricoles et de vengeances sur fond de spoliations. L’occasion, pour le lecteur, de se rafraîchir la mémoire sur ces terres ballottées par l’Histoire, tout en s’attachant à des personnages finement ciselés et diablement humains. »

Elisabeth Canivet, ActuaLitté (libraire à L’Espace culturel E. Leclerc de Pornic)

« Une construction en « poupée russe » qui rend l’intrigue captivante et inattendue. Une épaisseur humaine, une qualité d’émotion et un rythme qui font de ce nouvel opus un excellent polar, à l’écriture classique et à l’efficacité certaine. »

Hubert Artus, LiRE

« Alternant l’enquête présente et des retours dans le passé lors des deux guerres mondiales, le roman éclaire avec lyrisme et pédagogie une histoire de la Moselle où les frontières sont affaire de cadastre et de sang. »

L’Avenir

« Quand une trame policière rencontre l’Histoire avec un grand H, cela peut donner un livre magistral, comme celui d’Eric Todenne. Ballotté entre les époques au fil d’une intrigue construite avec doigté, le lecteur découvre une région à jamais meurtrie par une Histoire dont elle n’est pas comptable et qui, ici, en révèle les aspects les plus abjects. »

Nathalie Ricci, Var matin

« Andreani ne peut pas s’empêcher de lancer sa propre enquête… Et c’est bien loin dans le temps qu’elle va le mener. Avec Couturier, ils vont devoir remuer de bien odieux souvenirs remontant aux deux guerres mondiales en Moselle et teintés de délation et d’antisémitisme... Avec ce livre, Eric Todenne se penche de nouveau sur les ravages individuels et à long terme que provoquent certains événements historiques. »

Marie Michaud, Librairie Gibert Joseph (Poitiers)

« Encore une fois, le duo Eric Todenne propose une excellente intrigue mêlant passé et présent, interrogeant les catastrophes de l’Histoire et leurs conséquences sur les gens ordinaires. On a hâte de retrouver Andreani et ses proches pour une prochaine enquête. »

Jérôme, librairie Entrée Livres (Verdun)

« Après Un travail à finir, les Todenne reviennent en force avec leur nouvel opus. On y retrouve le lieutenant Andreani (toujours aussi paumé) et son acolyte Couturier. Le duo fonctionne toujours aussi bien. L’enquête sur un incendie et un cadavre va perturber Andreani, qui va devoir creuser et remontrer le cours de l’histoire en fouillant dans les souvenirs purulents laissés par les deux guerres mondiales. Entre manipulation, mensonge, spoliation, antisémitisme, Andreani pourrait bien vite être broyé par le passé. … Comptons sur l’aide de la psy Francesca et du patron du Grand Sérieux. Jubilatoire, efficace. »

Librairie La Mandragore (Chalon-sur-Saône)

« Un très bon polar. »

Librairie 47 Degrés Nord (Mulhouse)

« La rancœur, la jalousie, la bêtise, le mal-être et la lâcheté. La honte, la peur, l’avidité, l’entre-soi et la méfiance. C’est l’histoire de femmes et d’hommes ancrés dans une région de France où les soldats des monuments aux morts ne portent aucun uniforme. S’il existe des secrets de famille, il existe aussi des secrets de villages, des secrets de terres. Eric Todenne écrit l’histoire de terres meurtries et de générations détruites. »

zoom sur l’auteur

Après Un travail à finir, qui avait pour cadre la guerre d’Algérie, le (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Un travail à finir

Un travail à finir

Eric Todenne

Paru le 08-03-2018

Dans la même collection

Une femme de rêve

Une femme de rêve

|

Dominique SYLVAIN

Meurtre à Montaigne

Meurtre à Montaigne

|

Estelle MONBRUN

Un travail à finir

Un travail à finir

|

Eric Todenne

Les Infidèles

Les Infidèles

|

Dominique SYLVAIN

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous