Kerenn Elkaïm, Livres Hebdo (avant-critique)

« Céline Lapertot écrit à la pointe d’un couteau, trempé dans les larmes qu’elle n’a pas pu verser. La beauté des phrases tranche avec l’horreur d’un puissant traumatisme. Elle nous convie d’ailleurs à « la naissance d’un écrivain », qu’on se réjouit de voir grandir à ce point. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Noémie, Librairie Rive Gauche (Lyon)

|

Librairie L’Arbre à Lettres (Paris Bastille)

|

Camille Cado, ActuaLitté

|

Pierre Maury, Le Soir

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner