S’appartenir

Karim Miské

Antoine Silvestri

Disponible aussi en version numérique

S’appartenir est un cri de colère : celui d’un enfant qui entend son grand-père, chéri mais sénile, le traiter de « bâtard ». Sa réponse est ce témoignage mis en images et en couleurs par un autre révolté, familier et complice de l’univers de Karim Miské : Antoine Silvestri.

Né d’un père mauritanien diplomate et musulman, d’une mère française, assistante sociale puis professeure, athée et féministe, Karim Miské est une bizarrerie pour les autres : une « tête d’Arabe avec des manières de Blanc ». Sans cesse balloté entre une identité et une autre, il essaiera « d’appartenir » à toutes pour finalement faire le choix de n’en accepter aucune pour simplement s’appartenir, l’idéal de tout être humain.

C’est de cette ambivalence qu’il nourrit son activité professionnelle. Documentaires, scénarii, livres, tous ses travaux tournent autour d’un même thème : l’appartenance. Écartelé entre des univers différents, Arabe, Blanc, Noir, chrétien, athée, musulman, communiste ; puis entre la France, la Mauritanie, auxquelles s’ajoute l’Albanie d’Enver Hoxha (pour laquelle sa mère s’est aveuglément engagée), Karim Miské s’est trouvé un unique navire pour traverser l’existence  : la littérature.

S’appartenir est nourri des lectures d’Arendt, Sartre, Balzac, Orwell, Manchette, des musiques de Johnny Rotten, Patti Smith, Janis Joplin, Jimi Hendrix, et enrichi des références plastiques d’Antoine Silvestri qui s’étendent de la Renaissance italienne à l’expressionnisme viennois.

Récit d’un parcours atypique, S’appartenir raconte une histoire universelle. À la fois réflexion politique, sociologique, philosophique, pleine de tendresse et d’humour, elle est un miroir tendu au lecteur. Les problématiques abordées sont au cœur de la société en pleine mutation dans laquelle nous vivons.

Presse & Librairie

Khadija Moussou, Elle

« Un livre qui ne laisse pas indifférent. »

Site BoDoï

« Ce texte est d’une puissance poétique absolue [...] Loin des codes de la bande dessinée classique, les pavés de textes serrés et le trait minimaliste d’Antoine Silvestri ne sont pas là pour plaire, mais pour délivrer ce qui doit être dit, ce qui doit être montré. »

Le Figaro Littéraire

« Un livre à cœur ouvert, d’une probité intellectuelle exceptionnelle. »

Vénéranda Paladino, Dernières Nouvelles d’Alsace

« Le texte puissant de Karim Miské s’anime dans les images dessinées d’un autre révolté, Antoine Silvestri. Et invite à S’appartenir. »

Sabine Cessou, Afrique Magazine

« Karim Miské ne cesse de livrer de véritables perles [...] S’appartenir revient sous forme graphique et poétique, sous l’excellent trait d’Antoine Silvestri, sur son destin de Français à "tête d’Arabe avec des manières de Blanc". »

Jimmy Saint-Louis, Bondy Blog (en partenariat avec Libération)

« Une ode à une littérature qui pense le monde sans le voiler, n’est-ce pas ce à quoi tend Karim Miské et Antoine Silvestri ? La littérature, cet instrument de libération est ce par quoi Karim Miské s’exprime et respire. Un peu à la manière de la démarche autobiographique de Sartre avec Les Mots. »

Bertrand Philippe, Le Berry Républicain

« Un ouvrage précieux et plein de charme qui parlera à beaucoup. »

Brice Vauthier (Librairie l’Étagère à Saint Malo), Pages des Libraires

« S’appartenir est un roman graphique de toute beauté réalisé avec Antoine Silvestri [...] Une histoire universelle, une réflexion politique et sociologique dans l’air du temps. »

zoom sur l’auteur

Karim Miské
Karim Miské est né en 1964 à Abidjan d’un père mauritanien et d’une mère (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Dans la même collection

N'appartenir

N’appartenir

|

Karim Miské

Le Fantôme du Petit Marcel

Le Fantôme du Petit Marcel

|

Élyane Dezon-Jones

Stéphane Heuet

Monsieur Swedenborg <br> et les investigations (...)

Monsieur Swedenborg
et les investigations géométriques

|

Gonçalo M. TAVARES

Monsieur Walser <br> et la forêt

Monsieur Walser
et la forêt

|

Gonçalo M. TAVARES

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner