Days of Alexandria

Dimitris STEFANÀKIS (ENG)

Foreign rights : Egypt (The National Center for translation) - Spain (Lumen)

Yvette, the young French woman who has just arrived in Alexandria through mysterious circumstances, has an affair with Antonis Haramis, the absolute master of the tobacco industry. However, Elias Khouri is a "Lebanese" man with shady activities whose presence beside the young man allows us to foresee the subterranean developments : the young man is essential to anyone who wishes to do business with the standing forces.

The First World War breaks out. The two partners’ secret journey to Constantinople, to participate in a ball thrown by the embassy of Germany (the "Palais aux oiseaux" [Birds’ palace]), makes the tension grow. That’s when the "Lebanese" decides to make one of his oldest dreams come true : to open in Alexandria the biggest, the most chic brothel in all the Orient, the perfect place to get the most varied information...

War, espionage, love, jealously, all sorts of trafficking, sensuality... Alexandria is the cosmopolitan scene of an abundant time. The Orient in all its splendor meets the Occident in war. We witness the greatness and the decadence of a city and of its inhabitants.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Lire

« Avec ce roman, on a l’impression de se faufiler dans un poème du merveilleux Cavafy et de retrouver les parfums divinement exotiques que Lawrence Durrell distilla dans son célèbre Quatuor. [...] Cosmopolite, multiraciale, la ville (Alexandrie) était à l’époque un modèle de tolérance et Dimitris Stefanakis lui consacre un livre superbe : une saga urbaine doublée d’une chronique familiale et d’un tableau de toutes les diasporas qui convergèrent vers cette Cythère amarrée à la Méditerranée. »

Livres Hebdo

« Dimitris Stefanakis peaufine les décors et les costumes à mesure qu’il ouvre une à une les portes d’une cité élégante et cosmopolite. Son Jours d’Alexandrie entraîne aussi le lecteur à Paris, au Caire ou à Munich. C’est de là qu’en 1922 Mahos écrit à son père qu’il a entendu " un orateur des plus inspirés : Adolf Hitler. "... Fresque romanesque qu’on ne lâche pas, le réjouissant livre de Stefanakis est une incontestable réussite du genre. »

La Vie

« Comme Mario Levi, Dimitris Stefanakis peut écrire qu’il a essayé de saisir « l’âme d’un monde englouti depuis très longtemps »... Comme lui, il y a merveilleusement réussi, et son roman, généreux, est aussi une formidable invitation au voyage. »

Femme actuelle

« Dans un style sobre, l’auteur a bâti un récit dense et généreux qui peut parfois dérouter le lecteur. A tord, car quelques belles surprises s’y cachent. »

About the author

Dimitris STEFANÀKIS (ENG)
Dimitris Stefanàkis was born in 1961 in Kéa, Greece. He studied Law at (...)

Other books by the same author

Film noir

Film noir

Dimitris STEFANÀKIS (ENG)

Paru le 21-02-2013

Dans la même collection

Abigaël

Abigaël

|

Magda SZABÓ

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner