Le Nouvel Obs

"Le livre vaut aussi pour la manière dont elle évoque le climat, à la fois fascinant et délétère, de la République de Weimar. Undine Radzeviciute exécute une jolie descente en rappel tout au fond du gouffre immoral où l’humanité s’est enfoncée. Elle n’a surtout pas son pareil pour mettre en scène le diable en personne : son terrifiant Walter. Il est bibliophile comme Umberto Eco et sanguinaire comme Jack l’Eventreur."

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

La Viduité

|

Lire Magazine

|

Guillaume Cherel

|

Hebdoscope

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous