Le Bouc émissaire

August STRINDBERG

Libotz, le bouc émissaire, ne parvient pas à sauver son ami Askanius du désastre déclenché par le procureur Tjärne, pas plus qu’il ne parvient à se faire accepter dans la petite ville de province. Il part, il « supporte les coups du destin, l’un après l’autre, sans laisser s’éteindre son espoir tout ensanglanté ».

Sven Stolpe, le biographe de Strindberg, a écrit que Le Bouc émissaire était « l’un des plus grands récits jamais écrits en langue suédoise, qu’il n’avait pas été surpassé par la suite, ni même égalé ».

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur

« Mais j’insiste, sa lecture est d’un enchantement drolatique et désespéré. »

Maurice Chavardès, Témoignage chrétien

« Son Bouc émissaire est un petit chef-d’œuvre d’un pessimisme presque absolu. »

Anne-Marie Mitchell-Sambroni, Le Provençal

« Excellent. »

zoom sur l’auteur

August STRINDBERG
Johan August Strindberg est né et mort à Stockholm (22 janvier 1849 - 14 (...)

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Le Sacristain romantique de Ranö

Le Sacristain romantique de Ranö

August STRINDBERG

Paru le 19-01-1999

Dans la même collection

Égarements

Égarements

|

Hjalmar SÖDERBERG

L'Apiculteur de Bonaparte

L’Apiculteur de Bonaparte

|

José-Luis DE JUAN

Cygnes noirs

Cygnes noirs

|

Gaïto GAZDANOV

Je dénonce l'humanité

Je dénonce l’humanité

|

Frigyes KARINTHY

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner