Le Feu d’Héraclite

Erwin CHARGAFF

Disponible aussi en version numérique

« Ma vie a été marquée par deux découvertes scientifiques inquiétantes : la fission de l’atome et l’élucidation de la chimie de l’hérédité. Dans un cas comme dans l’autre, c’est un noyau qui est maltraité : celui de l’atome et celui de la cellule. Dans un cas comme dans l’autre, j’ai le sentiment que la science a franchi une limite devant laquelle elle aurait dû reculer. »

Dans son autobiographie, Erwin Chargaff apparaît comme un croyant sceptique : il croit en la nature, mais doute radicalement de la science d’aujourd’hui. Elle est devenue trop puissante, trop soumise aux exigences de la technologie, trop complexe et impénétrable. Scientifique, il sait de quoi il parle. Et il ne parle pas seulement avec l’autorité d’un spécialiste, mais aussi avec une âpreté critique et un amour de la polémique qui rappellent l’écrivain Karl Kraus, une des figures qui ont guidé sa vie.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

R. Soulié, Le Figaro Magazine

« […] ce "marginal" promène dans une autobiographie désespérée et pleine d’humour sa lucidité misanthropique. Qu’il dénonce l’Hubris de la science ou la social-démocratie, c’est en moraliste sensible au sentiment tragique de la vie qu’il juge sa triste époque. »

J.-M. de Montremy, Livres Hebdo

« Ses Mémoires ne manquent pas de verve. Ils témoignent admirablement de son destin, au cœur du XXe siècle. Et d’une pensée forte. »

P. Sollers, Le Nouvel Observateur

« Voici un livre prodigieux où l’homme qui découvrit en 1945 la structure de l’ADN s’emporte contre les dangers mortels qu’une science devenue folle fait courir à l’humanité. »

L’Infirmière Libérale

« Une confession passionnante à plus d’un titre. »

zoom sur l’auteur

Erwin CHARGAFF
Erwin Chargaff est né le 11 août 1905 à Czernowitz, en Ukraine, qui (...)

Dans la même collection

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Matteo a perdu son emploi

Matteo a perdu son emploi

|

Gonçalo M. TAVARES

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner