Le Labyrinthe

Jens BAGGESEN

Quand en 1789 Baggesen entreprend son périple à travers l’Allemagne, la France et la Suisse, le Danemark l’a déjà accueilli au rang de ses poètes. Dans le récit qu’il tire de ce voyage – paru en 1792-1793 sous le titre Le Labyrinthe, et considéré à l’heure actuelle comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature danoise –, il apparaît à la fois classique, baroque, romantique, mais surtout comme un écrivain de ce temps, la charnière entre le XVIIIe et le XIXe siècle, où les hommes rêvaient, sachant que rien de grand ne se fait dans le monde sans le rêve. La convocation des États généraux, à Paris, en mai 1789, lui fait entrevoir les lendemains qui chanteront. Il exulte à la nouvelle de la prise de la Bastille, mais il pressent que « les tyrans ne meurent jamais ». L’homme des Lumières qu’il est écrit sur l’idée d’une « nation européenne » des pages d’une grandeur et d’une modernité bouleversantes. On est, rappelons-le, en juillet 1789 !

Admiré par Germaine de Staël, Benjamin Constant et plus tard Victor Cousin, Le Labyrinthe – qui offre un mélange de scènes dignes de Tristram Shandy, de portraits de célébrités et de descriptions enflammées de paysages – n’avait jamais été traduit en français. Les Éditions Viviane Hamy ont décidé, en 1996 quand Copenhague était capitale culturelle de l’Europe, d’inviter les lecteurs à ce voyage enthousiaste, truculent et riche de foi en l’homme.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Jacques Attali, Existens

« Il est émouvant de lire chez Baggesen des choses tellement modernes sur l’Europe et la Réforme – et les Juifs… Et puis, il emmenait dans son voyage un bagage spirituel immense. »

Pierre Sempé, Études

« Les réflexions sont intelligentes et d’une modernité parfois surprenantes, même de la part d’un Européen des Lumières. Cette première traduction est un événement à célébrer. »

Grands Reportages

« Enthousiasme et liberté de ton : que des qualités ! »

zoom sur l’auteur

Jens BAGGESEN
Jens Baggesen (1764-1826) se trouve à la charnière de deux siècles, (...)

Dans la même collection

Abigaël

Abigaël

|

Magda SZABÓ

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner