Alain Nicolas, L’Humanité

« Un quartier bien réel puisqu’il se situe dans la tête de Gonçalo Tavares, dans les livres qu’il a écrits, et dans le souvenir indélébile qu’ils ont laissé chez ceux qui les ont lus […] L’utopie de Gonçalo M. Tavares rend hommage à des écrivains, des poètes, des artistes... »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Isabelle Rüf, Le Temps

|

Didier Jacob, L’Obs

|

Didier Jacob, L’Obs

|

Alain Nicolas, L’Humanité

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous