Les Gestes blancs

Gianni CLERICI

Alassio, sur la côte ligure, 1939. Giovannino a huit ans et coule une enfance heureuse dans la villa Géranium, protégé par l’affection de sa mère et de sa grand-mère, et ce malgré l’absence de son père. L’oncle Pino, la tante Marta, les petits Garibaldi, les fils du gardien, Mr. Sweet, le professeur de tennis, Maître Riedl achèvent de composer son petit monde.

Le gamin a une passion pour le tennis, et lorsqu’il n’est pas assis sur les bancs de sa classe, il s’entraîne sans relâche. Cette passion le tient si fort, qu’un jour, pour gagner du temps, il décide d’aller directement à l’école avec sa tenue de tennis « chemise et pantalon blanc, pull-over à torsades bordé de bleu ». Ce grave manquement au règlement scolaire, qui impose la chemise noire, symbole de la révolution fasciste, va lui valoir d’être renvoyé comme « élément préjudiciable à la santé morale de ses camarades », et parce qu’il révèle « une préoccupante attitude subversive à l’égard des institutions de la patrie ».

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Frédéric Vitoux, Le Nouvel Observateur

« Gianni Clerici écrit avec une retenue, une pudeur mélancolique et lumineuse. En brefs chapitres, il nous livre le récit d’une enfance tour à tour enchantée et poignante, alors que les poisons du fascisme gangrènent les esprits et que la guerre éclate. »

Éric Neuhoff, Madame Figaro

« Ce livre, premier volet d’une trilogie où les personnages ne lâchent pratiquement pas leur raquette, est bourré de brefs moments drolatiques ou poignants. »

Le Bien Public

« Gianni Clerici raconte en chapitres brefs l’histoire d’un petit garçon de 8 ans, Giovanni, juste avant que la deuxième guerre mondiale ne se déchaîne en Italie. La vie d’un petit garçon comme les autres, dans un monde où le danger monte. Un monde qui va bientôt disparaître et que l’on suit. La mère un peu trop seule, un peu trop coquette, la grand-mère qui protège. L’eau manque, la nourriture aussi parfois, mais le tennis continue... Un livre élégant. »

zoom sur l’auteur

Gianni CLERICI
Gianni Clerici est un des spécialistes mondiaux du tennis. Romancier, (...)

Dans la même collection

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Matteo a perdu son emploi

Matteo a perdu son emploi

|

Gonçalo M. TAVARES

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner