Financial Times

« Un roman marqué par la formation de Yelena Moskovich à l’école physique de théâtre de Jacques Lecoq à Paris. Les étudiants portent des masques neutres et doivent exprimer leurs émotions à travers leur jeu corporel au lieu de leur visage. Le corps est poésie. Lecoq affirme dans son manifeste que les "gestes se font mots" [...] Dans Les Natasha, l’auteur parvient au point d’équilibre délicat entre esthétique et indignation. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Le Monde des Livres

|

Rémi Bonnet, Le Populaire du centre

|

Axelle Magazine

|

David Caviglioli, L’Obs

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner