Migraine

Tamás Gyurkovics

Disponible aussi en version numérique

Que tu aies été au service de la mort n’a pas d’excuse, seulement une explication, mais parfois les circonstances atténuantes ne diffèrent guère des aggravantes. Avoue que tu attendais secrètement ce jour. Maintenant, tu trouveras peut-être la paix. Le châtiment vaut toujours mieux que de vivre pendant des années en tant qu’accusé.

Survivant des camps de la mort, Ernő Spielmann travaille au Cameri, l’un des plus grands théâtres de Tel Aviv, et est apprécié par ses collègues. Il souffre souvent de migraines, qu’il n’arrive pas à faire passer. À l’image de l’Autriche-Hongrie, sa patrie d’enfance disparue corps et biens, il voudrait voir son passé se dissoudre, aussi n’en souffle-t-il jamais mot. Jusqu’au soir où, lors d’une réunion entre voisins, un incident pousse Nitza, sa femme, à exiger qu’Ernő lui raconte son expérience des camps. Tandis que l’État d’Israël fait face aux grandes heures de son histoire – de l’affaire Kasztner au procès Eichmann en passant par la guerre des Six Jours – et que la Hongrie d’après-guerre s’écrit, Ernő affronte sa culpabilité d’avoir survécu – dilemme existentiel plus absurde encore quand certains voient en lui un héros. Inspiré de la vie de Zvi Spiegel, Migraine est le roman d’un homme malmené par les rouages de l’histoire, à la recherche de sa juste condition humaine.

lire la suite du résumé

zoom sur l’auteur

Tamás Gyurkovics
Tamás Gyurkovics (1974) a grandi à Győr. Fondateur du magazine littéraire (...)

Dans la même collection

L'os du milieu

L’os du milieu

|

Gonçalo M. TAVARES

La bibliothèque du beau et du mal

La bibliothèque du beau et du mal

|

Undinė Radzevičiūtė

Trois histoires d'oubli

Trois histoires d’oubli

|

Djaimilia Pereira de Almeida

Mémoires de jeunesse

Mémoires de jeunesse

|

Vera Brittain

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous