AOC Media

« Le premier roman d’Árpád Kun, écrivain et poète hongrois, raconte une multitude d’histoires […] En témoignent les multiples contes narrés par ce polyglotte, franco-vietnamien par son père et béninois par sa mère, élevé dans un vaudou fantaisiste, quittant Cotonou pour Oslo. Premières pages, à paraître aux Éditions Viviane Hamy dans la traduction de Chantal Philippe. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

La Provence

|

Blog Temps de lecture

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous