Observations sur la torture

Pietro VERRI

Disponible aussi en version numérique

En 1630, le duché de Milan connaît une grave crise de succession. Pour contrôler les rouages de l’État, le Sénat va utiliser la terreur suscitée par l’épidémie de peste qui ravage la région. Ainsi sera érigée la Colonne Infâme, afin de remémorer le procès des « propagateurs de peste ».

Un siècle plus tard, alors qu’il travaille à son Histoire de l’État de Mantoue, Verri prend conscience de l’ignominie que célèbre la Colonne Infâme. En 1776, Milan refuse d’abolir l’usage de la torture, il s’attelle alors à ses Observations ; il démonte les témoignages, met au jour les obscurités de la procédure et fait de son ouvrage un vibrant plaidoyer contre la torture.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Jean-Marie Goulemot, La Quinzaine littéraire

« Voilà un texte méconnu et pourtant d’actualité. Les Observations sur la torture ont l’importance du Traité des délits et des peines. »

Pierre Lepape, Le Monde

« Ce texte est une remarquable analyse de la manière dont la peur aveugle les foules et déchaîne les superstitions, et de la façon dont le pouvoir politique récupère la folie collective, au prix de quelques victimes innocentes, pour assurer son autorité. Un document qui aurait enchanté Michel Foucault. »

Jean-Baptiste Marongiu, Libération

« Les Observations sur la torture de Pietro Verri sont un document fascinant à double titre. »

zoom sur l’auteur

Pietro VERRI
Pietro Verri est né en 1728 à Milan.

Dans la même collection

Abigaël

Abigaël

|

Magda SZABÓ

La Maison des souvenirs et de l'oubli

La Maison des souvenirs et de l’oubli

|

Filip DAVID

Les Natasha

Les Natasha

|

Yelena Moskovich

Le Hibou

Le Hibou

|

Nissim ALONI

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner