Oriane Jeancourt, Transfuge

« Dans son voyage, Bloom se révèle, à l’instar du personne de Joyce un siècle plus tôt, une conscience lucide de son temps. Que nous dit-il dans ses vers limpides ? Attention à la déshumanisation du monde ; nous avons encore besoin d’une "joie mystique qui ne résulterait pas d’un naufrage". »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Frédérique Pingault, Librairie du Tramway (Lyon III)

|

Elle.fr

|

Alain Nicolas, L’Humanité

|

Valérie Marin La Meslée, Le Point

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner