Le 1 Hors série

« Avec Gonçalo M. Tavares, le roman est un cheminement, le surgissement constant d’un étonnement jubilatoire […] Une jeune fille perdue dans le siècle à la recherche de son père interroge le signifiant, il nous éblouit, nous interpelle et réalise ainsi peut-être l’ambition de tout écrivain, celle de nous arrêter par la suspension de l’ordinaire car, comme l’exprime un de ses personnages : « C’est l’immobilité qui est importante. On ne peut rien observer pendant qu’on est en train de fuir. » »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Victorine de Oliveira, La Vie

|

François Perrin, Le Vif / L’Express

|

Isabelle Rüf, Le Temps (Suisse)

|

Didier Jacob, L’Obs

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner