Victorine de Oliveira, La Vie

« Le symbolique et le bizarre ne cessent de s’entremêler dans ce conte philosophique ou le poids de l’histoire joue comme un aimant sur les pas de nos deux égarés. Le livre refermé, on n’a pas fini d’y penser. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

François Perrin, Le Vif / L’Express

|

Isabelle Rüf, Le Temps (Suisse)

|

Didier Jacob, L’Obs

|

Var matin

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner