Gilles Heuré, Télérama

« Ce très beau texte classique, publié en 1930, est le premier du grand Gaïto Gazdanov, qui s’exila en France en 1923 et figure parmi les plus beaux écrivains de l’immigration russe. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Actualitté

|

Christian Mouze, La nouvelle Quinzaine littéraire

|

Michel Schneider, Le Point

|

Sylvie Bressler, Esprit

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner