Anne Crignon, Le Nouvel Observateur

« Par cette lettre pleine de rage et de vitalité, Céline Lapertot pose à 27 ans la question du mal et de ceux qui l’administrent banalement, presque distraitement. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Linda Cassou, Télématin

|

Michèle Besnier-Devillard, Ouest France

|

Arnaud de Montjoye, Témoignage chrétien

|

Froggy’s delight

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner