Gilles Heuré, Télérama

« François Vallejo mène l’intrigue avec son style impeccable. Tandis que les souvenirs du jeune narrateur adolescent, dont le caractère sarcastique ne lui a pas permis de comprendre tout ce qui se déroulait sous ses yeux, plongent le lecteur dans les mensonges et les violences d’une époque révolue, avant la chute du Mur. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Notes bibliographiques

|

Sophie Garayoa, Nouvelle librairie Sétoise

|

Alexandra Schwartzbrod, Libération

|

Isabelle Rüf, Le Temps

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner