Franck Mannoni, Le Matricule des anges

« Pour son premier roman, Guillaume Staelens a visé haut : ni plus ni moins qu’une transposition de l’errance rimbaldienne dans l’Amérique des années 1990. [...] Une fresque sociale et humaine qui foisonne de références, peinture éclairante de plusieurs décennies d’agitation US. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Hubert Artus, Lire

|

Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres

|

Julien Pessot, ActuaLitté

|

Julien Bisson, Technikart

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner