Le Fouet à Londres

Hughes REBELL

Disponible aussi en version numérique

Dans le salon très mondain de Lady Helling, toute la gentry écoute le sulfureux colonel Boldman – celui que l’on nomme « le Don Juan de la flagellation » – exposer avec complaisance ses théories et pratiques quant à l’usage de la fessée et du fouet appliqué à l’éducation des jeunes filles…

Sans conteste, le romancier écrit ce livre, où l’hypocrisie et la perversité sont le lot de tous les personnages, dans la jubilation et avec une distance qui force le rire.

Presse & Librairie

Olivier Bailly, Le Nouveau Quotidien (Suisse)

« Celui qui l’a écrit était bien un maître “aristocrate et païen” pour donner autant de vraisemblance à cette assemblée londonienne qui jette avec ses habits sa vertu, se baignant dans le péché avec l’appétit et l’innocence de jeunes loups au plus fort du carnage. »

zoom sur l’auteur

Hughes REBELL
Hughes Rebell, de son vrai nom Georges-Joseph Grassal, est né à Nantes (...)

Dans la même collection

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner