Camille-Élise Chuquet, Le Nouveau magazine littéraire

« Ce roman peut se lire comme une tentative de compréhension de l’existence intime de l’auteur par la voie d’un dédoublement […] C’est là toute la subtilité du texte : évoquer la douleur de celle qui cesse d’être objet d’amour attendu pour révéler la détresse plus fondamentale du sexe alors dit "faible". »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Geneviève Brisac, Le Monde des Livres

|

Librairie des Arcades (Lons-le-Saunier)

|

Frédérique Roussel, Libération

|

Yann Fastier, Le Matricule des anges

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner