Le Lac au miroir

Odile Lefranc

Disponible aussi en version numérique

Hannah Springer, 38 ans, au point mort dans sa vie, trompe son ennui existentiel à Bali lorsqu’elle apprend le décès brutal de sa mère, Magda Springer. Fâchées, elles ne s’étaient pas vues depuis vingt ans. De retour à Paris, bien résolue à comprendre les causes de la mort de sa mère, Hannah fouille le passé familial et fait une découverte qui va bouleverser son existence.

Près d’un siècle plus tôt, Walter Spies, jeune artiste allemand en quête de liberté, fuit son pays et s’installe à Bali. Là-bas, il peindra ses plus belles œuvres. Qu’est devenu Le Lac au miroir, ce tableau disparu de Walter Spies que, enfant, Hannah admirait sur le mur de sa chambre ? Et si un lien unissait le destin de ce peintre iconoclaste et celui de la famille Springer ? Commence alors pour Hannah un voyage à la recherche de ses origines qui l’emporte dans une traversée du XXe siècle, entre la France, l’Allemagne et Bali. Ce premier roman offre une méditation singulière et émouvante sur la mémoire familiale et la relation mère-fille. Mais c’est avant tout une ode à la liberté, et la célébration d’un plaisir de vivre retrouvé et des pouvoirs magiques de l’art.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Librairie Hisler BD bis

« Quête des origines, vie d’un artiste passionné et passionnant, relations mère-fille, sont les ingrédients de ce premier roman très prometteur. »

Vous lisez, Blog de Sophie Marie Dumont

« Au fil des pages, Odile Lefranc rend un bel hommage à Walter Spies, reconstitue sa vie mouvementée sur l’île volcanique. »

Alexandra Cagol, Connivences littéraires

« Primo-romancière, Odile Lefranc signe, avec Le lac au miroir, une jolie performance, entre fiction et hommage. Au fil des pages se dénouent les lianes de l’existence (fictive) d’une mère et de sa fille, toutes deux aimantées par le peintre (bien réel) Walter Spies. »

Le blog Mediapart

« Le Lac au miroir est un bel hommage aux artistes qu’Odile Lefranc appelle « les inventeurs de l’essentiel » […] Dans ses meilleurs passages cristallisant douceur et fluidité, l’écriture d’Odile Lefranc trouve sa grâce en écho à la Pavane pour une infante défunte de Ravel, un leitmotiv qui finit par se libérer d’une note discordante pour faire place aux vertiges de la vie ».

Avantages

« Un roman kaléidoscope passionnant et lumineux ».

Lire et Elle

« Les alternances entre les actions et réflexions de l’héroïne et la vie de Walter Spies, romancée, font que le roman d’Odile Lefranc se lit d’une traite. Le lecteur est tenu en haleine par les rebondissements et découvertes ».

Babelio

« La rentrée littéraire d’hiver 2023 pointe le bout de son nez (froid). Notre défrichage commence en littérature française, avec un premier roman déjà repéré par la communauté, Calimero 29 : « J’ai aimé ce roman pour les portes qu’il m’a ouvertes, en particulier pour la découverte d’un peintre qui m’était totalement inconnu, Walter Spies (1895-1942) ; […] le roman est parfaitement documenté tout en gardant l’aspect fictionnel[..]. La lecture est fluide, agréable ; belle réussite pour ce premier roman ».

Inde en livres

« Le Lac au Miroir » est un roman facile et agréable à lire grâce à l’écriture fluide d’Odile Lefranc qui y aborde différentes thématiques intéressantes et bien travaillées ».

Valmyvoyou lit

« Le Lac au miroir est un roman sensible et délicat qui traite de l’héritage des hontes familiales et de l’importance de rompre les chaînes du secret ».

Librairie Au détour des mots

« Ce roman, vous allez en entendre parler à la librairie !! Un roman absolument incroyable avec une plume qui sait instaurer le délice du suspense et de la lecture. »

Librairie Vivement Dimanche

"Un premier roman très réussi explorant la mémoire, l’histoire de l’art et une relation mère-fille compliquée. On est emporté par l’écriture sensuelle de l’autrice."

Libraire Fnac Pardieu

« Un tableau disparu quel beau prétexte pour partir à la recherche de ses origines. C’est ainsi qu’Hannah, la narratrice nous fait voyager de Bali à Paris en passant par l’Allemagne aux heures plus sombres de notre histoire. Un premier roman réussi, une écriture fluide et efficace qui nous tient en haleine. »

Librairie Comme la plume au vent

« Un premier roman riche et réussi ; une belle découverte dans cette rentrée hivernale. »

La Voix du Nord

« L’écriture est limpide, pudique […] un roman singulier, léger, où l’émotion est subtilement dosée. »

L’Indépendant

« Un roman exotique et familial sur une femme en pleine reconstruction. Un premier roman brillant et envoûtant. »

Librairie A feuill’T

« Un premier roman sensible, délicat, passionnant. »

Librairie Plaisir de lire

« Prenant et exotique ! »

zoom sur l’auteur

Odile Lefranc
Originaire du Pas-de-Calais, Odile Lefranc se passionne pour la (...)

Dans la même collection

Les Chemins d'exil et de lumière

Les Chemins d’exil et de lumière

|

Céline Lapertot

Petite, je disais que je voulais me marier avec (...)

Petite, je disais que je voulais me marier avec toi

|

Mehtap Teke

Palimpseste

Palimpseste

|

Alexis Ragougneau

Restons bons amants

Restons bons amants

|

Virginie Carton

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous