Le Perroquet de Budapest

André LORANT

Disponible aussi en version numérique

Pour la première fois, en 1997, André Lorant retourne à Budapest. Le choc est si fort que l’émotion ne s’extériorise pas. À chaque étape du pèlerinage, la distance s’agrandit et se transforme en une sorte d’insensibilité. De retour chez lui, à Paris, l’émotion jaillit. Le Perroquet de Budapest est le récit de cette enfance revisitée et passée au tamis de la psychanalyse, récit d’une culture étourdissante qui transmet un sentiment d’amour-haine exacerbé à l’égard de ce pays qui lui avait tout donné pour tout lui reprendre.

Presse & Librairie

Bernard Le Saux, Madame Figaro

« Un texte bouillonnant de fureur contenue, livrant le procès d’un douloureux travail de remémoration. À la fois quête psychanalytique des origines et recherche conjuratoire du temps perdu par un narrateur écartelé entre des sentiments violemment contradictoires. »

Lire

« Émouvants, parfois dérangeants, ces Mémoires conjuguent fidélité conflictuelle à l’enfance revisitée et quête d’une identité anéantie pour toujours. »

Colette d’Orgeval, L’Idéaliste

« Par Lorant, la langue française trouve une nouvelle beauté : vestige émouvant, elle devient le vecteur, pour nous, lecteurs, d’un monde dont il ne reste rien. »

zoom sur l’auteur

André LORANT
André Lorant est né à Budapest dans une famille de la bourgeoisie très (...)

Dans la même collection

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner