Les Orgues de glace

Pierre SKIRA

Disponible aussi en version numérique

Les Orgues de glace évoquent les romantiques allemands et, curieusement, le récit de Kressman Taylor Inconnu à cette adresse. Le narrateur suit son ami Andrew qui avance dans la blancheur, à la recherche des os humains qui se découvrent au moment de la fonte des neiges : le pasteur du village promet un sac de bonbons pour chaque ossement retrouvé. Les deux garçons sont accompagnés par une gamine aussi étrange que son prénom, Zsuzsa, tout en angles, dégingandée, parlant une langue hachée, mélange de français, allemand et de ce qui semble être du yiddish. Le mystère s’épaissit quand la fillette commence à recevoir des cartes postales réprésentant des paysages d’Argentine, mais ne portant aucune correspondance. Zsuzsa est le coeur du livre, son énigme, en même temps que ses inaccessibles frontières.

Des années plus tard, Andrew, devenu richissime, traque les orgues anciennes de par le monde et invite son ami à assister à un concert sur l’orgue du village suisse où ils ont passé leur adolescence, et qu’il a fait restaurer. À l’issue du concert, le narrateur rencontre Émile qui lui narre l’histoire extraordinaire d’une résurrection, celle de Zsuzsa, à laquelle il a grandement participé, puis leur histoire d’amour, enfin celle de la mort de Zsuzsa.

Né en 1938, Pierre Skira est peintre pastelliste. Fils d’Albert Skira (fondateur, en 1928, des éditions éponymes), Le Promeneur lui a consacré un ouvrage où Patrick Mauriès parle ainsi de sa peinture : « Recherche patiente et obstinée : "figurative" à l’ère du virtuel, "savante" mais jamais littéraire, sensuelle dans sa rigueur même [...]. Recherche dont l’objet central serait moins l’obsolescence et l’usure des choses qu’au contraire leur miraculeuse résistance, leur présence vibrante..." ». Flammarion a publié Tondo, où Pascal Quignard, "interprête" les pastels de forme ronde de l’artiste.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Richard Blin, Le Matricule des anges

« C’est un monde d’images superbement obsessionnelles, aux capillarités profondes, lestées de peurs et de passions, que nous offre Pierre Skira [...]. Entre équilibres pétrifiés et appels à l’engouffrement, un roman bouleversant que porte à sa plus haute tension la pression secrète de sa vibration déplorante. »

Cécile Cosset-Dirou, Page

« Toute la force du livre réside dans la description de ces paysages vierges de toute présence humaine dans lesquels évoluent ces jeunes égarés, fascinés par la beauté des lieux et par le danger. Les Orgues de glace est un premier roman qui emprunte aux romantiques allemands l’évocation d’une nature hostile et obsédante. Le peintre pastelliste Pierre Skira semble avoir trouvé dans la figure du glacier un élément prépondérant de sa palette d’artiste. »

Augustin Trapenard, Magazine littéraire

« Au gré d’images vibrantes qui empruntent au romantisme d’un Novalis ou d’un Friedrich, la mélancolie des Orgues de glace métamorphose la création poétique en expérience spirituelle. »

Jean-Maurice de Montremy, Livres Hebdo

« Pierre Skira [...] propose un conte initiatique. Il y fait résonner, comme dans un choral symphonique, les ondes et les chocs du XXe siècle. [...] Hommage à la couleur, aux transparences et aux paroles gelées, entre angoisses et rêves. »

Sylviane Friedrich, Le Temps

« Lorsque cet aquarelliste de talent se met à écrire pour nous dire un secret enfoui depuis longtemps, c’est étonnant. Étonnant parce que les mots sont posés, superposés comme des couleurs, recherchés afin de créer un monde particulier et mystérieux. Un langage riche d’inventions et de poésie, un environnement végétal et magique, parfois déroutant [...]. »

Michel Crepu, Revue des deux mondes

"Livre-poème plus que roman, élégie intime, confidence comme d’un rève dont on consignerait les traces, mais sans espoir de retrouver jamais la clé. [...] Quelque chose de l’ordre du sacré, dans ce livre, païen, religieux, d’une religiosité sans demeure réelle. Étonnant."

zoom sur l’auteur

Pierre SKIRA
Né en 1938, Pierre Skira est peintre pastelliste.

ses autres livres aux éditions viviane hamy

Rêves sucrés : bonbons et sucettes du monde

Rêves sucrés : bonbons et sucettes du (...)

Pierre SKIRA

Paru le 21-10-2009

Dans la même collection

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner