Amaryllis Bosson, Le Courrier

« Ce roman dystopique est au service d’un projet critique : interroger notre rapport à la mémoire, à la fiction, à la réalité[…] Ce miroir critique tendu aux sociétés contemporaines révèle la complexité des processus de construction et d’enfouissement mémoriel, et les risques que l’on court en jouant avec la vérité. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Denis Cosnard, Le Monde des Livres

|

Florence et Alexandre, Librairie Port Maria, Quiberon

|

Steve Sampson, En attendant Nadeau

|

L’Humanité

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous