Steve Sampson, En attendant Nadeau

« C’est un conflit œdipien puissance dix […] Les descriptions de la BnF sont d’une poésie rare, Alexis Ragougneau ayant compris mieux que personne le sens de cette cathédrale souterraine, dystopique dès ses débuts. On attend d’un roman d’anticipation qu’il torde la langue, et Alexis Ragougneau ne déçoit pas. Son livre est constitué d’un seul paragraphe, tel un parchemin, où plusieurs voix et typographies s’entremêlent : la narration de base ; le journal intime ; l’anti-Bible du père ; et les trouvailles pêchées dans la muraille de dictionnaires. Les entrées tombent chaque fois à point nommé, elles marquent des points d’inflexion dans le flux de la conscience, elles renvoient au sens originel d’un terme ainsi qu’à sa dimension politique. On n’a pas besoin de belles théories pour écrire de beaux romans. Alexis Ragougneau vient d’en fournir la preuve avec ce palimpseste digne des parchemins d’autrefois. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Denis Cosnard, Le Monde des Livres

|

Florence et Alexandre, Librairie Port Maria, Quiberon

|

Amaryllis Bosson, Le Courrier

|

L’Humanité

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous