Bernard Quiriny, L’Opinion

« Saltimbanques est un beau roman sur la dérive d’un héros sans attaches et qui cherche un point de chute. […] La dernière partie du livre, où Nathan pousse l’errance jusqu’à la limite - territoriale puisqu’il échoue devant la mer, sociale puisqu’il frôle la clochardisation -, avant de rebondir, est lumineuse. »

zoom sur l’auteur

Dans la même collection

Hugo Moresve, Decitre Annecy

|

Alexandre Cavallin, Librairie de Port Maria

|

Michael, Librairie de Paris (Paris)

|

Librairie L’Autre Monde (Avallon)

|

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner