Soleil de juin

Thomas Oussin (ENG)

Enzo is a 13-year-old, neglected by his mother. Neither morally good nor bad, she cannot live without lovers since her husband’s death. When Enzo, coming home from school, hears her climaxing with her latest pickup, he’s had enough. He leaves his native suburb, and grabs a train to meet his big brother Greg. Since he too has severed his ties with his mother, Greg has lived in a trailer in the midst of an abandoned countryside landfill. He knows exactly what Enzo is going through as he experienced the same pain a few years earlier. He takes him in for a weekend in the new environment he has built for himself, a world without problems or traumas.

Thus, Enzo discovers Greg’s vegetable garden and the simple pleasure of being together. While meeting his friends, he learns the joy of belonging to a group of adults without being judged or ignored, and the bliss of first times. Thanks to Greg, a male role model whose physical beauty he envies, Enzo reveals his hang-ups, his hopes and his impatience to be a “grown-up”. Soleil de juin is a luminous interlude in the country, which explores the twists and turns of adolescence, and beautifully depicts the compromises/sidesteps that are necessary for any wake-up call, with the feeling of an opportunity finally arising, that happiness is there, so close, at our fingertips.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Hélène Luc, L’Humanité

« « Soleil de juin » est une exploration sensible et lumineuse de l’adolescence, ses complexes et de ses impatiences. »

Mathieu Villeroy de Galhau, Centre France

« Une écriture nerveuse, une construction ciselée de son récit, du souffle… Soleil de juin s’inscrit déjà comme une jolie réussite. »

Simon Bentolila, Lire

« Une profondeur poétique […] d’une grande acuité d’observation, où rudesse rime avec sensualité. »

Philippe-Jean Catinchi, Le Monde des livres

« Soleil de juin premier roman à la fraîcheur naïve signé Thomas Oussin, ouvre une parenthèse lumineuse où la nature console un temps des plaies d’enfant. »

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, Blog L’Oeil d’Olivier

« Un voyage cinématographique et initiatique […] un texte simple, frais, qui se lit comme bonbon légèrement sucré, délicatement parfumé […] Un premier roman donc, touchant, spontané, prometteur d’un bel avenir. »

Paulo Queiroz

« Un premier roman d’une extrême délicatesse, bucolique, plein de couleurs, de sons, la plume est virtuose, le style fluide, sobre et plaisant. »

Nice Matin

« Un mélange d’excitation, de doutes, de rire et de surprises pas toujours heureuses. Le tout est raconté avec une réelle subtilité par Thomas Oussin dans un premier roman prometteur. »

Sébastien Dudos, La Dépêche du midi

« Les deux frères un peu cabossés par la vie sont liés par le sang et l’aîné va guider le second.Tous deux vont passer des heures qui seront inoubliables et fondatrices. »

Télé 7 jours

« Une écriture authentique et crédible, pour un premier roman, lumineux, sur l’adolescence. »

About the author

Born in 1982, Thomas Oussin teaches French literature, Latin and (...)

Dans la même collection

L'Âme du diable

L’Âme du diable

|

Yoram LEKER

Ce qu'il nous faut de remords et d'espérance

Ce qu’il nous faut de remords et d’espérance

|

Céline Lapertot

Soleil de juin

Soleil de juin

|

Thomas Oussin

J'ai 7 ans

J’ai 7 ans

|

Laurent Dutheil

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous