Soleil de juin

Thomas Oussin

Disponible aussi en version numérique

Enzo, 13 ans, fugue de sa banlieue natale pour rejoindre son grand frère Greg. C’est l’été, il fait beau et la campagne s’ouvre à Enzo, généreuse et omniprésente. Depuis qu’il a coupé les ponts avec sa mère, Greg vit dans une caravane au milieu d’une décharge rurale. Il connaît cette douleur qu’éprouve Enzo et il va le recueillir le temps d’un week-end.

C’est, pour Enzo, le plaisir simple d’être ensemble. C’est la rencontre avec Ninon qui « fréquente », Charline, la petite amie de Greg, Sofiane l’optimiste, Eddy au tatouage tribal… C’est le bonheur des premières fois, loin d’un quotidien fait de jeux vidéo et de sordides indifférences. Soleil de juin explore les méandres de l’adolescence et décrit à merveille ces pas de côté nécessaires à toute prise de conscience. Une parenthèse bucolique et lumineuse, avec ce sentiment que le bonheur est à portée de main.

Photo : © Mat Jacob / Tendance Floue

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Hélène Luc, L’Humanité

« « Soleil de juin » est une exploration sensible et lumineuse de l’adolescence, ses complexes et de ses impatiences. »

Mathieu Villeroy de Galhau, Centre France

« Une écriture nerveuse, une construction ciselée de son récit, du souffle… Soleil de juin s’inscrit déjà comme une jolie réussite. »

Simon Bentolila, Lire

« Une profondeur poétique […] d’une grande acuité d’observation, où rudesse rime avec sensualité. »

Philippe-Jean Catinchi, Le Monde des livres

« Soleil de juin premier roman à la fraîcheur naïve signé Thomas Oussin, ouvre une parenthèse lumineuse où la nature console un temps des plaies d’enfant. »

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, Blog L’Oeil d’Olivier

« Un voyage cinématographique et initiatique […] un texte simple, frais, qui se lit comme bonbon légèrement sucré, délicatement parfumé […] Un premier roman donc, touchant, spontané, prometteur d’un bel avenir. »

Paulo Queiroz

« Un premier roman d’une extrême délicatesse, bucolique, plein de couleurs, de sons, la plume est virtuose, le style fluide, sobre et plaisant. »

Nice Matin

« Un mélange d’excitation, de doutes, de rire et de surprises pas toujours heureuses. Le tout est raconté avec une réelle subtilité par Thomas Oussin dans un premier roman prometteur. »

Sébastien Dudos, La Dépêche du midi

« Les deux frères un peu cabossés par la vie sont liés par le sang et l’aîné va guider le second.Tous deux vont passer des heures qui seront inoubliables et fondatrices. »

zoom sur l’auteur

Thomas Oussin
Né en 1982, Thomas Oussin a passé son enfance dans un petit village de (...)

Dans la même collection

J'ai 7 ans

J’ai 7 ans

|

Laurent Dutheil

Efface toute trace

Efface toute trace

|

François VALLEJO

Opus 77

Opus 77

|

Alexis Ragougneau

Le Cri de l'aurore

Le Cri de l’aurore

|

Hoai Huong Nguyen

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Inscrivez-vous


Désinscrivez-vous