Under the Burning Sky

Hoai Huong Nguyen (ENG)

On New Year’s Eve, 1954, Uncle Chinh informed his wife of his decision to join the people’s army. She should be pleased to join the Revolution. He wanted his son and daughter to be brought up fighting for their country. He was their father and nothing stopped him from taking them with him - there was no escape for them.

The day of their departure, in a desperate gesture, Tuân had cried out in French, “You’re a monster ! Let me at least say good bye to my cousin”. His uncle had held him in his icy stare and replied in Vietnamese, “Mày là thằng việt gian” (“You are but a traitor of your country”) adding, “Because of what you have said, I will give her to a man who has not been poisoned by the West, even if he is illiterate”.

If his choice of the coloniser’s language made Tuân a “traitor”, it also pointed to his destiny. His love of French and of Gérard de Nerval’s poetry would be his refuge in the midst of the atrocities that he would endure in a bloody Viet Nam, torn apart by war and partition.

This novel is an enchanting exploration through the green paradises of childhood love and a painful present, evoking the subtlest fragrances of the East and composing a staggering ode to the life force of words.

Presse & Librairie

Alain Nicolas, L’Humanité

« L’histoire sanglante d’un pays et d’un peuple a laissé, on le comprend, une marque indélébile dans cette conscience douloureuse. Le roman de Hoai Huong Nguyen sait la transformer, avec beaucoup de subtilité, en une réflexion sensible sur une vie à continuer par l’écriture. »

Version Fémina

« Hymne à la puissance des mots, ces ponts entre passé et présent, entre beauté et horreur, serrent le cœur. »

Point de vue

« Sous le ciel qui brûle esquisse les contours d’un pays n’ayant existé que dans le cœur de certains hommes qui ont su épouser la beauté d’une culture et trop souffrir par elle. »

Librairie Obliques (Auxerre)

« Comment la grâce et la poésie rencontrent l’histoire mouvementée du Vietnam. Une ode à la langue française venue du bout du monde. Inoubliable. »

Valérie Le Bras, Librairie Ravy (Quimper)

« Réfugié en France Tuân est vietnamien, il a fui la guerre qui ravage son pays. Lors d’une promenade sur les pas de Nerval en forêt de Chantilly il se souvient de son enfance auprès de son grand-père, de sa tante et ses cousins et cousines. Ponctué de poèmes, ce livre est un bijou d’écriture, de sensibilité, de douceur aussi malgré la violence de la guerre. Un enchantement ! »

Librairie La Parenthèse (Annonay)

« Ce roman est un bijou de poésie et de nostalgie... »

Librairie Port Maria (Quiberon)

« Ouvrage extra, original, écriture raffinée... guerre, poésie, ce livre est un bijou. Vietnamien, Tuân a quitté son pays, choisissant la France, laissant derrière lui la guerre et ses folies... »

Librairie Passages (Lyon II)

« Amoureux du français, cette langue des colons, Tûan est un traître à la patrie... mais après la partition du Viêt Nam, cette langue adorée deviendra son refuge, son nouveau pays. Baigné de poésie, un texte émouvant, violent et doux. »

About the author

Hoai Huong Nguyen (ENG)
Hoai Huong Nguyen was born in 1976 in France to Vietnamese parents. (...)

Other books by the same author

L'Ombre douce

Soft Shadows

Hoai Huong Nguyen (ENG)

Paru le 17-11-2013

Dans la même collection

Ne préfère pas le sang à l'eau

Ne préfère pas le sang à l’eau

|

Céline Lapertot

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner