Une politique étrangère

Raymond DE SAINTE-SUZANNE

Disponible aussi en version numérique

Le Quai d’Orsay et Saint-John Perse à l’épreuve d’un regard (novembre 1938 - juin 1940)

Henriette Levillain, professeur de littérature comparée, spécialiste de Saint-John Perse, et Philippe Levillain, professeur d’histoire contemporaine, membre de l’Institut universitaire de France, ont décrypté le Journal de Raymond de Sainte-Suzanne déposé aux archives du Quai d’Orsay.

Ces notes prises au jour le jour confèrent une valeur et une saveur inestimables à ce document inédit. La personnalité d’Alexis Léger se dessine sous sa plume enthousiaste et sévère : une intelligence hors pair, un goût certain pour l’emprise qu’il exerce sur les politiques, Daladier notamment – ne lit-on pas ce mot de Léger : « Il y a autant de volupté à dominer un homme qu’à posséder une femme » –, en font un stratège fascinant et redoutable. De Sainte-Suzanne nous offre par ailleurs une vision de l’intérieur d’un lieu de pouvoir secret et mal connu du public qui joua un rôle fondamental dans l’approche de la Seconde Guerre mondiale.

Saint-John Perse (prix Nobel 1960), à l’inverse de nombreux « écrivains diplomates », tels Claudel, Morand ou Giraudoux, n’a rien écrit durant ses années de Quai. Comme s’il avait voulu dissocier Alexis Léger, haut fonctionnaire au service de la France, de Saint-John Perse, poète au service exclusif de la poésie. Ce témoignage lève une partie du voile sur des zones d’ombre de sa « carrière » que la publication des Œuvres Complètes en Pléiade, sous sa propre direction, n’avait pas élucidées.

lire la suite du résumé

Presse & Librairie

Jean-Noël Jeanneney, Le Journal du Dimanche

« … L’intérêt qu’on éprouve pour ce qu’Alexis Léger fut et fit au Quai d’Orsay au cours de ces années capitales, n’en est pas pour autant affaibli. Et l’on se réjouit qu’émerge le journal inédit de l’un de ses collaborateurs, Raymond de Sainte-Suzanne. Ces carnets, donnés sans retouche, Henriette et Philippe Levillain en offrent une édition fort bien éclairée et présentée, que je recommande tant aux fidèles du poète qu’à tous ceux qui continuent de s’interroger sur les ressorts cachés de l’effondrement national. »

Michel Crépu, L’Express

« Quel sens du portrait ! Le personnage de Perse, si mystérieux, s’en trouve ici éclairé sous un jour incomparable. »

zoom sur l’auteur

Raymond DE SAINTE-SUZANNE
Raymond de Sainte-Suzanne (1900-1985) fut, entre novembre 1938 et juin (...)

Dans la même collection

Niels

Niels

|

Alexis Ragougneau

Un dangereux plaisir

Un dangereux plaisir

|

François VALLEJO

Sous le ciel qui brûle

Sous le ciel qui brûle

|

Hoai Huong Nguyen

Trois saisons d'orage

Trois saisons d’orage

|

Cécile COULON

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner