Edith WHARTON

Edith WHARTON

Edith Jones est née en 1862 à New York dans une riche famille américaine.

Elle voyage à plusieurs reprises en Europe, puis épouse Teddy Wharton. Au cours de la Grande Guerre, elle n’hésite pas à se rendre sur le front et ses comptes-rendus aident à convaincre l’opinion publique américaine de la nécessité de rejoindre les forces alliées.

En 1921, son roman The Age of Innocence est un triomphe, et elle obtient le prix Pulitzer, première femme à recevoir cette prestigieuse récompense littéraire. Après plusieurs livres, elle meurt à Saint-Brice-sous-Forêt, dans le Val-d’Oise, en août 1937.

Edith Wharton fut l’une des rares femmes libres de la Belle Époque. De très nombreux romans et nouvelles ont été traduits en français. Une biographie par Diane de Margerie (Edith Wharton – Lecture d’une vie) a paru chez Flammarion en 2000.

ses livres chez viviane hamy

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner