Hoai Huong Nguyen

Hoai Huong Nguyen

Hoai Huong Nguyen est née en 1976 en France de parents vietnamiens. Son prénom signifie « Se souvenir du pays » en référence au déracinement de sa famille. De langue maternelle vietnamienne, elle a appris le français en allant à l’école. Détentrice d’un doctorat de Lettres modernes portant sur « L’eau dans la poésie de Paul Claudel et celle de poètes chinois et japonais », elle a déjà publié deux recueils de poésie : Parfums et Déserts. Elle enseigne actuellement la communication au sein d’un IUT.

Son premier roman, L’Ombre douce a été salué par les Prix Marguerite Audoux, le Prix Première-RTBF, le Prix du Salon du Livre de Genève, le Prix Lire Élire - Bibliothèques pour tous Nord Flandre, le Prix littéraire Asie de l’Adelf et le Prix du premier roman de Sablet.

Sous le ciel qui brûle, paru en 2017, est une ode bouleversante à la langue française et à la puissance vitale et régénératrice des mots. Son adoration de la langue française et de la poésie de Gérard de Nerval sera son viatique, son talisman. Elle sera son refuge, au cœur des pires atrocités qu’il vivra en traversant son pays déchiré par la guerre, puis par la partition d’un Viêt Nam exsangue.

Pour la première fois, elle propose en 2019 un roman épistolaire, intitulé Le Cri de l’aurore. Le thème de l’amour – de tous les amours – y imprègne chaque page et chaque haïku. La preuve est donnée aux lecteurs que celui-ci, comme les livres et les lueurs d’espoir, transcende le temps et l’espace, et survit aussi bien à l’éloignement qu’à la mort.

ses livres chez viviane hamy

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner