visu

LES ÉDITIONS VIVIANE HAMY

Fondées en 1990, les Éditions Viviane Hamy ont fêté leurs 25 ans en 2015 ! Au rythme d’une douzaine de nouveautés par an, sans compter les rééditions en collection bIs, nous nous attachons à découvrir de nouvelles voix, ou à redécouvrir des écrivains européens. Les différentes collections en attestent : le Domaine Français (de Léon Werth à François Vallejo, sans oublier Cécile Coulon), le Domaine Étranger (de la Hongrie à l’Espagne, en passant par la Russie, l’Italie et le Portugal), Chemins Nocturnes (la collection de romans policiers français, portée notamment par Dominique Sylvain, Karim Miské et Alexis Ragougneau) et bIs, la collection semi-poche.

Chronologie


Janvier 90 : Parution des trois premiers titres : Terre tranquille d’Armande Gobry-Valle, Fille des pierres de Cécile de Tormay (traduit du hongrois), Mémoires du Capitan Alonso de Contreras (traduit de l’espagnol). La maquette est identique pour tous les livres, la couleur varie en fonction de la langue : rouge pour le français, bleu pour le hongrois, jaune pour l’espagnol, gris pour les nordiques, etc.

Mars 91 : Michel Calonne obtient le Prix Giono pour son roman Les Enfances.

Avril 91 : A. Gobry-Valle obtient le Goncourt du Premier roman pour Iblis ou la défroque du serpent.

Nov. 91 : G. Le Rouzic obtient le Prix Terre de France-La Vie pour Les Mains de Jeanne-Marie.

Nov. 92 : Parution du journal de Léon Werth, Déposition, Journal, 1940-1944, avec un préambule de Lucien Febvre ainsi qu’une préface et des notes de Jean-Pierre Azéma, en même temps que 33 Jours, un récit inédit sur l’exode (en dix ans, les Éditions Viviane Hamy ont publié dix titres de Léon Werth).

Avril 94 : Création de Chemins Nocturnes, la collection policière, retenant exclusivement des auteurs français inconnus, avec la parution simultanée de Meurtre chez tante Léonie d’Estelle Monbrun et de Un été pourri de Maud Tabachnik.

Oct. 94 : Brigitte Le Treut obtient le Prix François Mauriac pour son premier roman Lumière du soir.

1995 : Baka !, le premier roman de Dominique Sylvain paraît. Quelques années plus tard, en 2008, une nouvelle version, totalement réécrite par son auteur, sera disponible.

Oct. 96 : Fred Vargas obtient le Prix Mystère de la Critique pour son roman Debout les morts.

Oct. 97 : Refus de Témoigner de Ruth Klüger. Le livre obtient le Prix Mémoire de la Shoah 1998.

Sept. 98 : Parution du premier roman de François Vallejo, Vacarme dans la salle de bal. Pirouettes dans les ténèbres paraît en janvier 2000 pour fêter le dixième anniversaire de la maison d’édition. Madame Angeloso (sept. 2001) est sélectionné par quatre jurys littéraires (le Prix Goncourt, le Goncourt des lycéens, le Prix Femina, le Prix Renaudot) et obtient le Prix roman France-Télévision 2001.

Juin 99 : Parution du 100e titre des Éditions Viviane Hamy, Voyage initiatique de Denton Welch. Outre la littérature française, les littératures hongroise et allemande sont les plus représentées aux Éditions Viviane Hamy, ainsi que les littératures nordiques (suédois, finnois, estonien). Désormais, la littérature française (découverte de jeunes auteurs) représente plus de la moitié des parutions annuelles.

Nov. 2000 : Parution du roman illustré de Fred Vargas et Baudoin Les Quatre fleuves, qui obtient l’Alph-Art du meilleur scénario à Angoulême en janvier 2001.

Fév. - Mars 2001 : Installation Cour de la Maison brûlée. Création de la collection de semi-poche : bIs, avec trois traductions parues aux Éditions V.H. en 1991 et 1992 : Le Dernier Été de Ricarda Huch, Le Myrte et la Rose d’Annie Messina et Alouette de Dezsö Kosztolányi.

Oct. 2002 : Parution de Pars vite et reviens tard de Fred Vargas. Le livre obtient le Prix des Libraires 2002, ainsi que le Prix des Lectrices Elle 2002. Les ventes de l’édition courante stricto sensu ont dépassé les 300 000 exemplaires. Fred Vargas est traduite dans une trentaine de pays.

Sept. 2003 : La déclinaison des couleurs qui correspondait aux différentes langues traduites est abandonnée : Groom de François Vallejo, La Porte de Magda Szabó (traduit du hongrois) et Le Mariage d’Auschwitz d’Erich Hackl (traduit de l’allemand) paraissent sous une même couverture rouge.

Oct. 2003 : La Porte, de Magda Szabó, obtient le Prix Femina étranger 2003.

2004 : François Vallejo est récompensé par le Prix des Libraires pour son roman Groom. Il obtient la même année le prix Culture et Bibliothèque pour tous. Sous les vents de Neptune de Fred Vargas paraît (désormais 230 000 ex. vendus), alors que la collection Chemins Nocturnes fête ses 10 ans. Jean-Jacques Pauvert, salué par la critique, publie La Traversée du Livre.

2005 : 15 ans de la maison d’édition. Cet anniversaire est placé sous le signe de la persévérance, avec la parution de nouveaux romans de Magda Szabó et de François Vallejo, la réédition en collection bIs d’un florilège de titres de notre catalogue. À cette occasion, la nouvelle maquette de la collection est lancée : une seule couleur pour tous les pays (le rouge), illustration de la couverture en noir et blanc (légèrement décalée sur la droite). L’année se terminera autour de Léon Werth, figure tutélaire de la maison d’édition, mort il y a tout juste 50 ans. Et pour couronner cette belle année : le roman policier de Passage du Désir écrit par Dominique Sylvain reçoit le Grand Prix des Lectrices de ELLE !

2006 : Célébration du cinquantenaire de la disparition de Léon Werth (réédition de certains de ses ouvrages, colloque au Centre Pompidou, publication d’un essai biographique par Gilles Heuré). Parutions de Dans les bois éternels de Fred Vargas en mai, puis de Ouest de François Vallejo en septembre.

2007 : Ouest de François Vallejo obtient le Prix du Livre Inter 2007. Rue Katalin de Magda Szabó obtient le Prix Cévennes du roman européen 2007.

2009 : Un nouvel auteur de romans policiers entre dans la collection Chemins Nocturnes : Antonin Varenne avec Fakirs (Prix Michel Lebrun 2009 et Grand Prix du Jury Sang d’Encre 2009). Le premier beau livre (en quadri) des éditions : Rêves sucrés, bonbons et sucettes du monde.

2010 : La maison d’édition fête ses vingt ans et retourne aux sources avec une figure tutélaire du catalogue : Ruth Klüger, Refus de témoigner et son nouveau récit Perdu en chemin. Léon Werth sera à l’honneur pour une pièce de théâtre inspirée de Déposition et une exposition sur Werth et les peintres de son temps. Cécile Coulon rejoint les auteurs de la maison d’édition ; paraît Méfiez-vous des enfants sages. Apprendre à prier à l’ère de la Technique de Gonçalo M. Tavares reçoit le Prix du Meilleur livre étranger 2010 (ce livre a également été finaliste des Prix Femina et Médicis étranger).

2012 : Le Roi n’a pas sommeil de Cécile Coulon paraît en janvier et emporte l’enthousiasme des lecteurs, de la presse et des libraires. Deux auteurs rejoignent la maison d’édition. Karim Miské publie son premier roman Arab jazz dans la collection Chemins Nocturnes, lequel est couronné Grand Prix de Littérature Policière 2012. Mira Popović, auteur serbe, publie un recueil de nouvelles D’une terrasse à l’autre.

2013 : Hoai Huong Nguyen et son premier roman, L’Ombre douce, conquièrent les lecteurs. Pas moins de six prix saluent la luminosité de ce récit : le Prix Marguerite Audoux 2013, le Prix Première-RTBF 2013, le Prix du Salon du Livre de Genève 2013, le Prix Lire Élire - Bibliothèques pour tous Nord Flandre 2013, le Prix littéraire Asie de l’Adelf et le Prix du premier roman de Sablet 2013 !

2013 - 2014 : Les Éditions Viviane Hamy poursuivent leur volonté de faire découvrir, encore et toujours, de nouvelles voix : plusieurs auteurs suivent l’arrivée de Hoai Huong Nguyen à la maison d’édition, tels que João Ricardo Pedro et son roman La Main de Joseph Castorp (traduit du portugais), Guillaume Staelens avec Itinéraire d’un poète apache (couronné Prix du Roman Métis des Lycéens 2014), Céline Lapertot et son roman Et je prendrai tout ce qu’il y a à prendre, Alexis Ragougneau et son roman policier La Madone de Notre-Dame et Marc Torres avec La Cité sans aiguilles.

2014 : Le onzième roman de François Vallejo, Fleur et Sang paraît et connaît un vif enthousiasme. En préparation de leur anniversaire, les Éditions Viviane Hamy éditent leur premier album illustré, Le Fantôme du petit Marcel, écrit par Élyane Dezon-Jones et illustré par Stéphane Heuet.

2015 : Dominique Sylvain nous offre de nouveaux personnages dans son roman haut en suspense L’Archange du chaos et Cécile Coulon, l’incroyable destin d’Anthime dans Le Cœur du Pélican ! L’année où les Éditions Viviane Hamy soufflent leurs 25 bougies est placée sous la figure tutélaire de l’auteur russe Gaïto Gazdanov avec la parution successive de son premier roman Une soirée chez Claire et un recueil rassemblant quatre de ses nouvelles dans la collection bIs, Cygnes noirs.

2016 : Une année ambitieuse : la parution des deuxièmes romans d’Alexis Ragougneau, Évangile pour un gueux, et de Céline Lapertot, Des femmes qui dansent sous les bombes, confirme leur talent à suivre. La rentrée littéraire est franco-portugaise puisque d’un côté François Vallejo nous offre un roman gastronomique tout en finesse et en subtilité, intitulé Un dangereux plaisir, tandis que Gonçalo M. Tavares nous propose de vivre de nouvelles aventures hors du commun avec Matteo a perdu son emploi, véritable ovnis littéraire. En octobre, Dominique Sylvain emmène ses lecteurs à découvrir les tréfonds de Kabukicho, le quartier le plus sulfureux de la capitale nipponne, qui donne le titre à son nouveau livre. De plus, et pour la première fois, les Éditions Viviane Hamy publient un récit du célèbre auteur et dramaturge israélien Nissim Aloni, sous le titre Le Hibou. Enfin, ce mois voit aussi la naissance du premier roman graphique de la maison d’édition en quadrichromie, S’appartenir, une adaptation de N’appartenir de Karim Miské (2015), illustré par le talentueux Antoine Silvestri.

Newsletter

Pour recevoir régulièrement
des informations sur l’actualité
de la maison, abonnez-vous à
notre liste de diffusion.

Se désabonner